retour

Un député réclame des excuses à Boris Johnson

"Nous ne pouvons que comprendre la souffrance ressentie par les femmes musulmanes lorsqu’elles sont décrites comme des braqueurs de banque et des boîtes aux lettres". En plein Parlement britannique, un député réclame des excuses à Boris Johnson, 1 an après ses propos jugés racistes sur les femmes portant la burqa.

Un député demande des excuses à Boris Johnson suite à des propos racistes

Boris Johnson, nouveau premier ministre du Royaume-Uni depuis seulement un peu plus d’un mois, se voit demander des excuses par l’un de ses députés, Tanmanjeet Singh Dhesi, suite à ses propos jugés racistes sur le port de la burqa.

Il n’aurait fallu attendre que la première séance de questions au gouvernement avant que Boris Johnson soit confronté pour ses propos racistes. Tanmanjeet Singh Dhesi, député du parti travailliste ayant été lui même victime de propos haineux, demande à Boris Johnson des excuses pour « ses remarques désobligeantes et racistes » sous les applaudissements du Parlement : « Pour ceux d'entre nous qui, dès leur plus jeune âge, ont dû endurer et se confronter à des insultes telles que "tête de serviette" ou "Taliban" ou “celui qui vient du pays de Bongo Bongo”, nous ne pouvons que comprendre la souffrance ressentie par les femmes musulmanes. »

En août 2018, Boris Johnson a écrit un éditorial contre l’interdiction de la burqa dans lequel il comparait les femmes portant la burqa à des « boîtes aux lettres » et des « braqueurs de banque » . Il a été depuis interrogé par des journalistes mais sans succès : Boris Johnson préfère leur offrir une tasse de thé plutôt que de répondre aux questions.

Les propos de Boris Johnson incite à l’islamophobie au Royaume-Uni

Suite à la publication de l’article de Boris Johnson, les crimes de haine envers les musulmans au Royaume-Unis avaient augmentés de 375% en une semaine selon une enquête menée par Tell Mama.

Tanmanjeet Singh Dhesi adresse la longue histoire de commentaires racistes et xénophobes de la part de Boris Johnson : « Monsieur le Président, au vu des propos racistes qui ont entraîné une recrudescence des crimes haineux et de la fréquence croissante de tels incidents au sein de son parti, quand est-ce que le premier ministre demandera-t-il enfin une enquête sur l'islamophobie au sein du Parti conservateur, chose que lui et son chancelier ont promis de faire à la télévision nationale ? ».

En guise de réponse, Boris Johnson tente de justifier ses actions en proclamant la « solide défense libérale » et en insistant sur la diversité ethnique et religieuse de ses ancêtres ainsi que du gouvernement : « Je parle en tant que personne qui est fière non seulement d'avoir des ancêtres musulmans mais qui a des liens avec des Sikhs comme lui-même. Je suis également fier, monsieur le Président, de dire que au sein de notre gouvernement nous avons le Cabinet le plus diversifié de l'histoire de notre pays. » Nombreux sont les internautes pour lesquels ces excuses n’ont pas suffi…

05/09/2019 11:29mise à jour : 05/09/2019 12:09
  • 273.8k
  • 456

394 commentaires

  • Cedryck A.
    05/09/2019 11:34

    Courage à lui 💪🏼💪🏼💪🏼

  • Margot M.
    05/09/2019 11:34

    Non à la burqua . Et basta .( et basta : expression francophone piquée dans la langue italienne qui signifie : c’est tout ou Stop 🛑 ) Par ailleurs selon la loi , l’on doit pouvoir toujours voir votre visage.

  • Mary J.
    05/09/2019 11:35

    Go home before your head bust

  • Giulia S.
    05/09/2019 11:36

    Cet amas jaune trump sur ta tête Boris on en parle ?

  • Ghalia A.
    05/09/2019 11:36

    Il nous soole lui il y a des choses plus grave à parler pendant le réunion sur une tenue qui rabaisse la femme

  • Yohan J.
    05/09/2019 11:37

    Tu craches sur ton pays. Félicitation à toi. Nous sommes sur le bon chemin de l'irrespect total. Les religions, une plaie dans ce monde malade.

  • Bertrand D.
    05/09/2019 11:39

    D’où l’intérêt de la laïcité républicaine pour éviter ce genre de débats ridicules.

  • Yoana Y.
    05/09/2019 11:39

    Depuis quand les européens s'excusent ?

  • Nadia P.
    05/09/2019 11:39

    on sait d'où vient cette horrible expression maintenant...

  • Yves T.
    05/09/2019 11:41

    En France c'est simple ce genre d'accoutrement aussi bien que celles des musulmanes, en lien avec la religion serait heureusement interdit au parlement et dans toutes fonctions publiques .......

  • Catherine H.
    05/09/2019 11:42

    la burka etait le vetement des prostituées informez les femmes de ce qu'elles ont sur le dos !!!

  • Alyia T.
    05/09/2019 11:44

    Vaut mieux tard que jamais !

  • Eric C.
    05/09/2019 11:45

    Il y a une petite nuance dans tout ça : toutes les religions respectent les autres , en gros ... sauf une ..

  • Jim B.
    05/09/2019 11:45

    C est devenu a la mode depuis la guerre en Afghanistan avant t en voyait pas....

  • Christine G.
    05/09/2019 11:45

    QUELLES RETOURNENT DANS LEUR PAYS OU QU ELLES SE PLIENT A NOS COUTUMES JE SUIS CONTRE LEUR ACCOUTREMENT ALLEZ VOUS PROMENER CHEZ EUX LE DOS NU OU FAIRE DU MONOKINI SUR LA PLAGE

  • Kevin R.
    05/09/2019 11:46

    Voilà pq la princesse Diana à était assassiner elle allait épouser Dodi Al-Fayed .. Ça aurai fait mauvais genre pour la famille royal .

  • Jean-Roberto D.
    05/09/2019 11:47

    Ça doit puer sous le turban... pouah !

  • Josée S.
    05/09/2019 11:47

    Un autre qui n'a pas compris que le voile, la burqa ou le tchador ne sont pas des VÊTEMENTS!!! Pas plus qu'une croix ou une étoile de David en or ne sont toujours des "bijoux", pas plus que son turban ou une kippa ne sont des "chapeaux"....

  • Patrice L.
    05/09/2019 11:49

    Vive la laïcité, non au communautarisme anglo-saxon.

  • Kristian S.
    05/09/2019 11:49

    L'Angleterre est foutue...