retour

Un journaliste s'en prend au porte-parole de la commission

"On vous paie pour quoi ? Vous ne nous apportez aucune réponse !" En plein point presse de la Commission européenne, un journaliste s'en prend au porte-parole sur la question des migrants.

15/06/2018 00:00
  • 588.8k
  • 620

216 commentaires

  • Ahlem B.
    20/07/2018 22:28

    Oh ! Ces journalistes compétants et professionnels ! L'Algérie en manque vachement.

  • Tofi M.
    20/06/2018 17:21

    Foutage de gueule puissance 10 technocrates et politiciens corrompus et sans âme

  • Floriane C.
    20/06/2018 15:30

    :o

  • Paul R.
    20/06/2018 08:42

    (diplome de ) n'est qu'un lampiste... Il suit betement les directives de l' les . Mais L'#UE dictatoriale (Nid d' et de ) prend l'eau de toute part ... vite ... #UE = 9 Millards d'€ jetes par les fenetres chaque annee... www.upr.fr

  • Domi R.
    20/06/2018 07:37

    L’Europe, l’Europe, l’Europe... rien derrière, du vent... elle ne sert qu’aux intérêts privés : multinationales, grandes banques... et dessert l’intérêt général, les gens, le peuple !!! Écouter les « 10 raisons qui nous imposent de sortir de l’Europe », lien dans le tweet. https://twitter.com/certainementpas/status/1009324891760361472?s=21

  • Lydia G.
    19/06/2018 21:19

    sérieusement il ai payé?...juste pour dire bonne tv devant le foot?

  • Cathy E.
    19/06/2018 10:28

    verra-t-on cela un jour en france ,des journalistes qui s'impliquent ?

  • Libra S.
    19/06/2018 09:56

    Ne s'agit-il pas plutôt de l'article 3 alors que l'article 13 parle du droit au recours? L'article 3 de la Convention européenne des droits de l'homme1 interdit aux États de pratiquer la torture, ou de soumettre une personne relevant de sa juridiction à des peines ou des traitements inhumains ou dégradants. Il s'agit d'une des rares dispositions de la Convention qui ne soit pas assortie d'exceptions. Cet article est une convention en droit absolu sans aucune dérogation. En signant cette convention (Etat belge en 1955) il n'est pas dit "doit reconnaître" mais "reconnait" avec une obligation de non-refoulement (direct ou indirect) lorsqu'il est permis de croire que la personne va subir un traitement inhumain et dégradant. Quelle est l'étendue de cette protection? La protection de la personne contre tous les effets aveugles de la violence qui s'appliquent à tous les migrant.e.s illégaux.les., toute personne quelque soit son statut est le point central. La preuve : Les Etats ont l'obligation, avant l'expulsion, d'évaluer s'il y a un risque. L'Etat doit examiner les faits connus ou qui auraient du être connus par l'Etat. Toutes les sources fiables doivent être examinées et la Cour l'a maintes fois répété : HCR - Département d'Etat US - Assemblée parlementaire du Conseil UE - Obligation des Etats qui adhèrent à la Convention. L'Etat ne peut pas dire " je vais expulser mais je n'ai pas pu vérifier" Si l'Etat qui expulse n'a pas rempli les conditions, il s'agit d'une violation de la Convention. Il s'agit de l'intégrité de la personne humaine qui n'est pas une petite chose : de vous, de moi.... raison pour laquelle il y a de telles exigences. https://frama.link/C--Uj4Ay

  • Barbara K.
    19/06/2018 06:50

    En effet il n’a rien dit

  • Jean-Marc L.
    18/06/2018 23:37

    C’est se que l’on appel un trou du ...

  • Othman B.
    18/06/2018 22:19

    Abreuvez vous bien du Mondial de foot et surtout fermez les yeux sur les violations flagrantes du Droit par la Commission de l’UE !!!

  • FA F.
    18/06/2018 20:57

    ????

  • Jean M.
    18/06/2018 12:41

    Quelle incompétence ! C’est la fuite en avant...

  • Anthony T.
    18/06/2018 12:25

    La tristesse des débats...

  • Bruno D.
    18/06/2018 11:27

    Bla bla bla ....

  • Cédric M.
    18/06/2018 10:34

    Donc pas de réponse des grosses gueules qui sont grassement payé. Mais des frais pour les contribuables ainsi que des taxes ! Europe de merde.

  • Julien D.
    18/06/2018 10:21

    Ça serait tellement bien qu'on leurs rentre à tous dedans ! Européens comme nationaux, tous ces types, ces politiques, qui sont là où ils sont parceque nous les y avons mis, que nous payons tous, se sont nos employés, et ils se croient tous supérieurs à nous, nous le peuple. Ils ont des comptes à nous rendre et ils ne méritent pas notre respect, aucun. Il faudrait a tous leurs parler sur ce ton.

  • Clavier B.
    18/06/2018 09:52

    EUROPE DE MERDE

  • Didier R.
    18/06/2018 09:17

    sincerement....ce genre de comportement emanant de representant de la commission européenne ne peut que faire grandir dans bcp de pays ce sentiment anti-européen....à quoi ca sert objectivement??? la question migratoire est une Q clé pourtant!!

  • Camille O.
    18/06/2018 09:11

    @ toute façon on y est jamais au bon moment...

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.