retour

Une mamie efface les tags racistes de Berlin

Irmela Mensah-Schramm efface depuis 30 ans les messages racistes et néonazis qui s’affichent sur les murs de Berlin 💪

17/02/2019 06:08
  • 818.9K
  • 665

198 commentaires

  • Sebastián R.
    17/08/2019 10:29

    Immense respect pour cette dame

  • Fabienne H.
    12/07/2019 11:31

    Bravo et merci belle journée

  • Emeux L.
    11/07/2019 08:12

    Une petite action mais qui a une grande retombée, Bravo Madame!🙇‍♀️👏

  • Virginie F.
    02/07/2019 18:46

    C’est bien mais pourquoi garde-t-ellemdes photos de croix gammée puisqu’elle veut les faire disparaître ? Les garder en photos c’est les immortaliser ...

  • Nolwenn J.
    28/06/2019 05:07

    😉😉

  • Marie-Yvonne C.
    26/06/2019 17:58

    Bravo 👏🏼

  • Animsay I.
    25/06/2019 06:53

    Bravo à cette dame !👏

  • Mathieu P.
    24/06/2019 13:42

    Europe de mes couilles

  • Meca M.
    20/06/2019 20:04

    BRAVO madame

  • Rolf A.
    18/06/2019 18:34

    De toute façon l'extrême droite commence à menacer et tuer! Réveillez vous les gens où vous allez subir ce qu'on a déjà vécu maintes fois! La haine et le refus de l'autre mène à la déshumanisation et aux exterminations!

  • Rolf A.
    18/06/2019 18:32

    Elle a raison...va falloir hausser le ton et se battre!

  • Jean-Yves L.
    13/06/2019 17:06

    Hihihihihihu

  • Anne V.
    08/06/2019 23:53

    Bravo Madame et merci

  • Serge B.
    08/06/2019 22:16

    Encore un qui préfère ces pourris de migrants ! Moins qu elle ait envie de se faire violer.!!!!!😁😁😁😁💩💩

  • Ella B.
    05/06/2019 06:54

    ..

  • Dany A.
    04/06/2019 17:49

    ❤️ ❤️ ❤️ ❤️ Merci

  • Emma A.
    04/06/2019 13:49

    ❤️❤️❤️

  • Marie R.
    04/06/2019 09:10

    Entièrement d'accord avec elle .

  • Pierre D.
    03/06/2019 10:05

    Le frexit

  • Marga L.
    01/06/2019 19:51

    Bravo Madame, malheureusement on ne peut pas effacer les paroles haineuses de beaucoup de nos concitoyens. Nous avons bien vu les résultats des votes aux européennes, il sont nombreux. Faux rien laisser passer, j’ose croire que nous sommes encore plus nombreux qu’eux.