retour

Une vie : Vladimir Poutine

Vladimir Poutine vient de signer une loi qui l'autorise à rester à la tête de la Russie jusqu'en 2036. Voici comment cet ancien agent du KGB est devenu l'un des hommes les plus puissants de la planète.

Une vie : Vladimir Poutine

Vladimir Poutine vient de signer une loi qui l'autorise à rester à la tête de la Russie jusqu'en 2036. Voici comment cet ancien agent du KGB est devenu l'un des hommes les plus puissants de la planète.

Une enfance marquée par sa découverte des arts martiaux

Il naît le 5 octobre 1952 à Leningrad dans une famille ouvrière d’origine ukrainienne. Son grand-père aurait été le cuisinier de Lénine puis de Staline. Adolescent turbulent, Vladimir se passionne pour les arts martiaux.

Ses débuts dans l’espionnage puis en politique

Il intègre par la suite le KGB, les services secrets soviétiques, sous le nom de code “Platov”. Parlant couramment l’allemand, Vladimir Poutine recrute, dans les années 1980, des espions en Allemagne de l’Est. À la fin des années 1990, Vladimir Poutine devient directeur général du FSB, les services secrets russes. En parallèle, il se rapproche du président Eltsine. Il devient rapidement chef du gouvernement et affirme son autorité dans le conflit tchétchène. Le 33 décembre 1999, Boris Eltsine démissionne. Vladimir Poutine le remplace avant d’être définitivement élu l’année suivante. Son leitmotiv : redorer le blason de la Fédération de Russie.

Aujourd’hui, une figure à l’autorité admirée et contestée

Pour renforcer son pouvoir, il place ses hommes, renforce le FSB et met au pas les oligarques. Populaire auprès des Russes, Vladimir Poutine a parfois vu son autorité contestée, notamment à l’été 2010, lors de manifestations non-autorisées. Vladimir Poutine soigne sa communication en véhiculant une image de protecteur de la nation. Ses mises en scène, notamment avec des animaux, sont nombreuses. Certains l’admirent, comme l’acteur français Gérard Depardieu, tandis que d’autres contestent son autoritarisme, comme l’opposant politique Alexeï Navalny ou encore les Pussy Riots et les Femen. Il est aussi accusé d’ingérence dans plusieurs scrutins occidentaux, comme la présidentielle américaine de 2016, ou la présidentielle française de 2017.

Vladimir Poutine a été désigné à plusieurs reprises par le magazine Forbes “Homme le plus puissant de la planète”.

06/04/2021 11:26
  • 1.4M
  • 1.2K

0 commentaire

    Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

    Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

    switch-check
    switch-x
    En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.