Algues vertes : le procès simulé d'étudiants en droit

Ces étudiants ont décidé de se pencher sur le phénomène des algues vertes en Bretagne aux côtés de l’association Wild Légal. Brut les a suivis.

"C’est la pourriture des algues qui créée la couleur noire du sable”

Ces étudiants en droit ont décidé de participer au procès simulé organisé par l’association Wild Légal. une association qui vise à promouvoir les droits de la nature. Cette année, le procès porte sur la problématique des algues vertes en Bretagne, un phénomène bien connu des habitants de la baie de Saint-Brieuc. D’après les étudiants en droit, il proviendrait de “l’élevage intensif pratiqué par les exploitations porcines". En Bretagne, des algues vertes mortelles inquiètent la population

Le but des procès simulés Wild Légal, c’est d’essayer de mettre en pratique des innovations en droit de l’environnement pour voir comment il serait possible d’invoquer certains arguments dans des tribunaux. Pour pouvoir observer d’eux-même le phénomène des algues vertes, les étudiants se sont directement rendus en Bretagne. “Le but aussi, c’est de rencontrer les riverains pour savoir s’ils ont conscience du problème des algues vertes, qu’est-ce que ça leur cause comme préjudice et finalement, qu’est-ce qu’ils pensent de la filière porcine en Bretagne et des conséquences qu’elle a justement sur l’accès aux plages, l'environnement sain.” Le discours de révolte des jeunes diplômés de Polytechnique

avatar
Brut.