C'est quoi, les champignons ?

Ils sont sur Terre depuis 450 millions d'années et, depuis le temps, ils ont colonisés tous les recoins de la planète (et même nos assiettes). 🍄

C’est quoi, les champignons ?

  Ni végétal, ni animal, les champignons possèdent leur propre classification.

Présents sur Terre depuis au moins 450 millions d’années, les champignons ont colonisé tous les milieux, qu'ils soient terrestres ou aquatiques. Il y aurait aujourd’hui 611.000 espèces de champignons. Environ 1.000 seraient consommées dans l'alimentation humaine, comme le champignon de Paris, le shiitaké ou la truffe blanche d’Alba, l'un des 10 ingrédients les plus chers au monde, avec un prix pouvant atteindre 6.000 euros le kilos.

Incapables de transformer la lumière en énergie

  D'autres champignons sont au contraire toxiques : leur consommation peut entraîner des effets psychotropes, le déclenchement de maladies et même causer la mort. Ni végétal, ni animal, les champignons possèdent leur propre classification.   Les cellules des champignons ont des parois comme les végétaux, mais ils sont incapables de transformer la lumière en énergie comme le font les plantes. Ils doivent donc se nourrir comme le font les animaux, en puisant leurs ressources dans leur environnement.    Ils se divisent en trois grands groupes selon leur alimentation : les saprotrophes, qui se nourrissent de matière morte comme du bois, des feuilles ou des excréments, les parasites, qui se nourrissent de matière vivante comme des animaux, des végétaux ou d'autres champignons (leur activité est néfaste pour l’hôte) et les symbiotiques, qui se nourrissent également de matière vivante, mais avec bénéfices pour l’hôte.

Le mycélium et le chapeau

  80 % des espèces végétales terrestres dépendent en partie des champignons pour leur alimentation en eau et en sels minéraux. Les champignons ont une partie souterraine appelée le mycélium. Il est formé de longs fils blancs. Il assure la croissance, la nutrition et la défense de l’organisme. Au-dessus du sol, la partie appelée « le chapeau » sert à la reproduction. Il produit des sortes de graines minuscules, appelées spores, qui tombent ou sont éjectées.   Elles établissent plus loin un nouveau réseau de mycélium, qui formera un nouveau champignon. Le mycélium peut s'étendre sur plusieurs mètres carrés, voire davantage. En Oregon, le mycélium d'un Armillaria solidipes recouvre plus de 9 km2. C'est le plus grand organisme vivant de la planète.

avatar
Brut.
6 septembre 2018 16:25