Cet ourson a échappé de justesse au trafic illégal

Dans le nord du Vietnam, cet ourson d’à peine quelques mois s'apprêtait à être vendu sur le marché noir. Mais grâce aux autorités locales et FOUR PAWS International, le petit Mochi a pu être sauvé...

Un bébé ours à collier sauvé du trafic

Dans le nord du Vietnam, cet ourson d’à peine quelques mois s'apprêtait à être vendu sur le marché noir.

Le petit ourson Mochi a échappé de justesse au trafic. Si aujourd'hui, il joue et reprend des forces, sa vie aurait pu être tout autre…

Les ours à collier sont classés « vulnérables », et leur vente est totalement illégale

Dans le nord du Vietnam, cet ourson d’à peine quelques mois s'apprêtait à être vendu sur le marché noir. Mais grâce au signalement d'une famille vietnamienne, les autorités locales ont pu saisir l'animal le 18 mai 2020. Les ours à collier – l’espèce à laquelle appartient Mochi – sont classés « vulnérables ». Leur vente est totalement illégale.

L'ONG Four Paws a rapidement été appelée sur place pour effectuer les premiers soins, avant de pouvoir transférer Mochi vers un sanctuaire situé dans la ville de Ninh Bình. Mochi ne pesait alors que 2 kg, un poids inférieur à la moyenne pour son âge, et son système immunitaire n’était pas encore totalement développé. Les vétérinaires ont donc dû être prudents.

Les ours sont enfermés dans de petites cages pour qu’on extraie leur bile

Les équipes sur place sont habituées à secourir les jeunes ours : 32 de ses congénères sont actuellement accueillis dans ce sanctuaire, qui, à terme, pourrait atteindre une capacité d'accueil de 100 individus. Toutefois, malgré la dévotion des soigneurs, une possible relâche dans la nature est difficilement envisageable.

Mochi était probablement destiné à finir ses jours dans une ferme à bile. Dans ces fermes, les ours sont enfermés dans de petites cages pour qu’on extraie leur bile, une substance utilisée dans certaines médecines traditionnelles. Aujourd’hui, 24.000 ours sont exploités pour leur bile à travers l’Asie, selon la Société mondiale de protection des animaux.

avatar
Brut.
10 juillet 2020 06:30