Chasse au pangolin : des images rares filmées au Cameroun

Cette pratique est interdite partout dans le monde. Le documentaire "Sur le front des animaux menacés", présenté par Hugo Clément, a été diffusé le 30 juin sur France 2.

Des images rares d’une chasse au pangolin, une pratique illégale

Cette vidéo montre une chasse au pangolin au Cameroun. Une pratique interdite à l'échelle mondiale depuis 2016.

« J'ai suivi le bruit. Le bruit, c'est comme si c'était celui d'un pangolin. Éteignez un peu votre lumière », murmure un braconnier. Nous sommes au Cameroun. Ici, la chasse au pangolin est interdite depuis 2016, comme partout dans le monde.

En Asie, leur prix atteint 250 euros par animal

Ces animaux sont généralement actifs la nuit, où ils sortent de leur terrier pour se nourrir de fourmis et de termites. Les braconniers les repèrent à l'oreille dans l'obscurité. « Il faut qu'on le frappe. Comme ça, il s'enroule. C'est plus en sécurité. Il n'est pas mort. Il est vivant. Je suis très content, c'est un beau pangolin. Je vais revendre ça au village discrètement, à cause du coronavirus », indique le braconnier.

Les animaux sont maintenus en vie le plus longtemps possible pour préserver la fraîcheur de leur chair, dans les marchés de viande de brousse du pays. Leurs écailles, elles, sont envoyées vers le Nigeria pour environ 50 euros avant d'être exportées vers l'Asie, où leur prix atteint 250 euros par animal.

Considéré comme l'un des mammifères les plus braconnés au monde par l'IUCN, le pangolin pourrait néanmoins voir sa situation s'améliorer. Début juin 2020, le gouvernement chinois a annoncé le retrait des produits à base de pangolin de la pharmacopée nationale et a annoncé qu'il bénéficierait du plus haut niveau de protection.

👉 Le documentaire Sur le front des animaux menacés, présenté par Hugo Clément, a été diffusé mardi 30 juin sur France 2.

avatar
Brut.
30 juin 2020 06:49