Chine : des humains qui font le travail des abeilles

Des fleurs pollinisées par la main de l'homme, c'est la méthode mise en place dans cette province de Chine face au déclin des populations d'abeilles.

En Chine, des fermiers pollinisent à la main

Des humains qui font le travail des abeilles : est-ce l'avenir de l'agriculture ?

Cela se passe en Chine, dans la province du Sichuan. La région est connue pour sa production de pommes et de poires. Mais ces dernières années, la population de pollinisateurs y a décliné dramatiquement. En cause : l'agriculture intensive et l'utilisation excessive de pesticides dans les vergers

Les pollinisateurs ont un rôle capital dans le secteur de l'agriculture : 75 % des cultures humaines en dépend. Cela inclut les pommes et les poires, qui représentent une immense industrie en Chine. Le pays produit 65 % des poires commercialisées dans le monde. Face à cette crise, la location d'abeilles par des apiculteurs est devenue un commerce important dans la province.

Mais une méthode moins chère est aussi employée : la pollination à la main. Les fermiers récoltent manuellement le pollen de fleurs mâles avant de le déposer sur les fleurs femelles à l'aide de brosses et de pinceaux. Cette opération à lieu quelques jours dans l'année, au printemps, et nécessite la participation d'un grand nombre de personnes pour polliniser un maximum de fleurs.

La disparition des pollinisateurs concerne le monde entier : un quart des bourdons européens sont menacés d'extinction, 749 espèces d'abeilles sont en déclin aux États-Unis.

avatar
Brut.
25 juin 2019 06:37