retour

Chine : des humains qui font le travail des abeilles

Des fleurs pollinisées par la main de l'homme, c'est la méthode mise en place dans cette province de Chine face au déclin des populations d'abeilles.

En Chine, des fermiers pollinisent à la main

Des humains qui font le travail des abeilles : est-ce l'avenir de l'agriculture ?

Cela se passe en Chine, dans la province du Sichuan. La région est connue pour sa production de pommes et de poires. Mais ces dernières années, la population de pollinisateurs y a décliné dramatiquement. En cause : l'agriculture intensive et l'utilisation excessive de pesticides dans les vergers

Les pollinisateurs ont un rôle capital dans le secteur de l'agriculture : 75 % des cultures humaines en dépend. Cela inclut les pommes et les poires, qui représentent une immense industrie en Chine. Le pays produit 65 % des poires commercialisées dans le monde. Face à cette crise, la location d'abeilles par des apiculteurs est devenue un commerce important dans la province.

Mais une méthode moins chère est aussi employée : la pollination à la main. Les fermiers récoltent manuellement le pollen de fleurs mâles avant de le déposer sur les fleurs femelles à l'aide de brosses et de pinceaux. Cette opération à lieu quelques jours dans l'année, au printemps, et nécessite la participation d'un grand nombre de personnes pour polliniser un maximum de fleurs.

La disparition des pollinisateurs concerne le monde entier : un quart des bourdons européens sont menacés d'extinction, 749 espèces d'abeilles sont en déclin aux États-Unis.

25/06/2019 06:37
  • 370.7K
  • 599

350 commentaires

  • Claude G.
    12/03/2022 18:38

    😢

  • Alain M.
    12/03/2022 11:55

    Bien triste de voir cela 'de plus cette pratique n'est vraiment pas rassurante pour notre avenir mais que les hommes son fous

  • Adrien M.
    11/03/2022 15:22

    🤑😥

  • André D.
    11/03/2022 08:26

    Futura sciences présente un reportage intéressant sur les amandiers de Californie et tout le business des apiculteurs, on peut y trouver de quoi s'indigner sur leurs pratiques Le document a pour titre: " Ce qui se cache derrière le lait d'amande ",il faut lire jusqu'au bout.

  • Brigitte C.
    10/03/2022 07:49

    Pas terrible comme avenir

  • Temple J.
    10/03/2022 07:08

    Ohhh bravo pour cette idée tellement ingénieuse!!! Incroyable l'intelligence humaine whahhhh extra!!! Moi je développe des mini-drônes abeilles automatisés, c'est pas mal aussi! ...je suis dépassé... 😕

  • Philippe R.
    09/03/2022 22:05

    quelle misère!!😡😡

  • Eddy D.
    09/03/2022 21:05

    Et après ... Le monde!

  • Mickael D.
    09/03/2022 15:34

    On en est là...même si ça peut paraître un bel acte après coup, on ne pourra rattrapé toutes les erreurs de l'homme et le travail de la nature, tout ce système quasi parfait..juste avant notre "civilisation". 🥴🙏

  • Gerard L.
    09/03/2022 13:08

    Hello, ici à la réunion même problème à la main dans les serres mais un programme d'élevage de "mouche charbon" est en route . Ils les mettent dans les serres et celà fonctionne. Sorte de bourdons qui pique bien mais pas agressif.

  • Nathalie R.
    09/03/2022 12:39

    Tellement triste

  • Roland D.
    09/03/2022 11:03

    Ça fait bientôt 15 ans que j'avais fait un article à ce sujet. C'est de pire en pire. Un conseil : regardez bien d'où viennent les fruits que vous consommez ! Roland le Viennois

  • Dom L.
    09/03/2022 10:55

    Ces Chinois et leur chinoiseries !

  • Claude B.
    09/03/2022 10:36

    Il me semble qu'au début du déséquilibre, ils ont essayé de réduire les oiseaux qui endommageaient les fruits, ce qui a engendré l'augmentation d'insectes, puis insecticides avec réduction des pollinisateurs...

  • Chantal C.
    09/03/2022 09:48

    Et bien voilà exactement ce qui est écrit dans le livre Die Geschichte der Bienen, l'histoire des abeilles de Maja Lund de 2018.

  • Robert L.
    09/03/2022 09:15

    On a souvent besoin d'un plus petit que soi.

  • Tatsu Y.
    09/03/2022 08:41

    Bayer et Monsanto emploient combien de personnes ?

  • André D.
    09/03/2022 08:27

    Chez nous, les apiculteurs surexploitent les abeilles en prélevant plusieurs fois par an le miel et en transportant les ruches ( pour certains, le nombre des ruches se compte par centaines) sur des sites éloignés les uns des autres, obligeant les abeilles à travailler sans relâche....et ensuite ils se plaignent que les abeilles soient fragiles au lieu de leur laisser leur miel, ils les obligent à butiner sur des cultures traitées .L'appât du gain sans respect pour ces pauvres abeilles.

  • Maxime M.
    09/03/2022 08:24

    Bientôt chez nous à cause des betteraviers.

  • Joanna B.
    09/03/2022 08:06

    Quel monde … ça me fait tellement mal

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.