Comment les gibbons se déplacent dans les arbres

Grâce à leurs longs bras, ils maîtrisent cette discipline comme personne. Voilà comment les gibbons se déplacent dans les arbres. 🐒

Comment les gibbons se déplacent-ils dans les arbres ?

Grâce à leurs longs bras, ils maîtrisent cette discipline comme personne. Voilà comment les gibbons se déplacent dans les arbres.

L'art de se balancer de branche en branche, c'est la brachiation. Et dans cette discipline, il n'existe aucun animal plus virtuose que les gibbons. La brachiation est leur principal mode de locomotion : 80 % des déplacements. Ceux-ci se font à une vitesse sans égale : jusqu'à 56 km/h, ce qui leur permet également de couvrir 15 mètres en un seul bond.

Forcément, ces performances ne sont possibles qu'avec une anatomie hautement adaptée. L'élément le plus notable : leurs bras à la longueur démesurée. Plus grands que leur corps, ils permettent aux gibbons de facilement trouver des branches sur lesquelles s'accrocher, même éloignées. Ils facilitent également leurs mouvements de balancier, qui contribuent à leur vitesse.

Leurs mains et leurs pieds allongés possèdent une forte démarcation entre le 1er et le 2ème doigt, les rendant idéaux pour agripper les branches, même les plus larges. Pour la souplesse, ils peuvent compter sur les articulations de leurs poignets : elles se présentent sous la forme d'une boule emboîtée dans un trou, leur permettant de les tourner dans tous les sens.

Aujourd'hui, la quasi-intégralité des gibbons sont menacés dans leur Asie natale notamment à cause de la déforestation.

avatar
Brut.
6 avril 2019 06:37