Comment se rafraîchir sans climatisation ?

Se rafraîchir sans utiliser la clim', c'est possible. Voici 5 alternatives moins polluantes.

Comment se rafraîchir sans clim’ ?

Dans le monde, la climatisation est responsable de 10 % de la consommation électrique. Pourtant, d’autres solutions existent.

Dans le monde, la climatisation est responsable de 10 % de la consommation électrique. Depuis 1990, les émissions annuelles de CO2 liées à la climatisation ont triplé : elles atteignaient 1.130 millions de tonnes en 2016, soit autant que le Japon. Mais pour se rafraîchir, il existe des options moins polluantes !

Utiliser la végétation

Quand l'atmosphère se réchauffe, les plantes libèrent de l’humidité pour se rafraîchir et peuvent donc faire descendre la température d’une pièce. Placées sur une fenêtre, un mur ou un toit, elles empêchent la réverbération du soleil et permettent une meilleure isolation.

Humidifier son logement

Pour rafraîchir son logement grâce à l’humidité, il est possible de tendre un drap mouillé devant une fenêtre ou d’installer des récipients d’eau à divers endroits. En cas de très forte chaleur, on peut placer une bouteille d’eau congelée ou un linge humide devant un ventilateur, dont la consommation électrique est 20 fois plus faible que celle d’un climatiseur.

Gérer ses appareils électriques

Les appareils électroniques sont une source de chaleur supplémentaire : électroménager, chargeurs, multimédia… Il est conseillé de les éteindre ou de les débrancher lorsqu’ils ne sont pas utilisés. Les ampoules halogènes émettant aussi de la chaleur, il est recommandé de les remplacer par des ampoules LED qui, elles, ne chauffent pas.

Utiliser les fenêtres

Contre la chaleur, il est conseillé de fermer les fenêtres et les volets pendant la journée et de les ouvrir le soir, quand la température est retombée, si possible en créant un courant d’air pour accélérer le refroidissement. Il est aussi possible d’installer un auvent ou de placer devant les fenêtres une matière réfléchissante, comme l’aluminium, afin d’éviter que le soleil ne frappe directement les surfaces vitrées.

Investir dans l’isolation

En cas de fortes températures, l’isolation permet de retarder le réchauffement d’un logement. Une isolation extérieure est efficace en été comme en hiver, mais il est aussi possible d'installer une isolation intégrée aux murs et d’isoler les combles, car la chaleur d’été provient en partie du toit.

Concernant la peinture des murs, privilégier des couleurs claires comme le blanc, le jaune ou le rouge clair, qui permettent de réfléchir la lumière et la chaleur. Sur le long terme, l’isolation permet aussi de réduire sa facture d’énergie.

avatar
Brut.
3 juillet 2020 08:23