Des braconniers attaquent des activistes de Sea Shepherd

Des dizaines de bateaux de braconniers aux trousses d’un navire de Sea Shepherd Global. C’est ce qui s’est passé récemment dans le golfe de Californie, au Mexique. Une scène tendue, filmée par l’ONG.

Le bateau de l'ONG Sea Shepherd attaqué par des braconniers

Au large du Mexique, une course-poursuite a eu lieu entre le navire de l’association environnementale Sea Shepherd et des bateaux de pêcheurs.

Des dizaines de bateaux de pêcheurs ont poursuivi un navire de l’association de protection des océans Sea Shepherd. Sur les images diffusées par l'ONG, on les voit tenter de bloquer le bateau et lui jeter divers projectiles. Les activistes de Sea Shepherd patrouillaient dans le golfe de Californie, au Mexique, pour lutter contre la pêche illégale. Cette zone protégée héberge les derniers « vaquitas », les cétacés les plus menacés au monde puisqu’il n'en resterait plus que 15 dans les océans.

L'ONG assure que ces bateaux étaient en train de pêcher illégalement. Dans le viseur des braconniers : le totoaba, un poisson très cher, également en danger critique d'extinction. Sur les images diffusées par Sea Shepherd, certains bateaux transportent des filets de pêche, pourtant strictement interdits dans la zone, car ils menacent les vaquitas, les totoabas et d'autres espèces.

« Nous ne nous laisserons pas dissuader par la violence »

Pendant la course-poursuite, les pêcheurs ont jeté des plombs, du gasoil ou encore des bouteilles en verre, sur le navire de Sea Shepherd. L’association a répliqué avec un jet d'eau. Parmi les poursuivants, 5 auraient réussi à monter à bord, selon l’ONG. Cette situation tendue a pris fin avec l'arrivée d'un hélicoptère de l'armée mexicaine qui a fait fuir les braconniers.

« Nous ne nous laisserons pas dissuader par la violence. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour empêcher le marsouin vaquita de s’éteindre » a déclaré Paul Watson, fondateur de l’association, dans un communiqué publié le 9 janvier 2019. Depuis le début des opérations de Sea Shepherd dans ce golfe, 780 équipements de pêche illégaux ont été saisis et 3 100 animaux encore vivants ont été remis à l'eau.

avatar
Brut.
12 janvier 2019 08:00