Des quotas de carbone pour réduire les émissions à Lahti en Finlande

Limiter les émissions de carbone de ses habitants en récompensant les citoyens qui respectent les quotas. C'est l'initiative mise en place par la ville de Lahti, en Finlande.

En Finlance, des quotas de carbone pour réduire les émissions de CO2

Récompenser les citoyens qui respectent leurs quotas de carbone : c’est le but de l’initiative « CitiCap », mise en place dans la ville de Lahti, en Finlande.

Pour essayer de limiter les émissions liées aux transports, la ville finlandaise de Lahti a mis en place depuis septembre 2019 un système de quotas grâce à une application, CitiCap.

« Lorsque vous vous déplacez, avec votre localisation activée et votre application dans la poche, elle détectera automatiquement votre mobilité et elle saura si vous prenez le bus ou si vous prenez la voiture. Ensuite, elle calculera le CO2 que vous avez émis », explique Anna Huttunen, responsable du projet CitiCap.

Des « euros virtuels » qui permettent d’acheter sur l’application

Chaque semaine, les citoyens volontaires se voient attribuer un quota d’émissions en fonction de leur situation personnelle. Si ce quota n’est pas épuisé à la fin de la semaine, il se transforme en « euros virtuels » qui permettent d’acheter sur l’application des tickets de bus, des équipements de vélo, des entrées à la piscine, de la nourriture…

« Notre objectif est de trouver les moyens les plus inspirants pour attirer plus de gens à marcher, à faire du vélo et à utiliser les transports en commun. Grâce à CitiCap, nous créerons une toute nouvelle incitation publique, les échanges personnels de carbone, qui pourrait révolutionner la participation des citoyens à l’atténuation du changement climatique », se réjouit Jyrki Myllyvirta, maire de Lahti.

« Capitale verte européenne » pour l’année 2021

Lahti est une ville de 120.000 habitants dans laquelle les transports sont responsables de 32 % des émissions de CO2. « Lahti est toujours une ville très dépendante de la voiture. Notre objectif stratégique est que d’ici à 2030, plus de 50 % de tous les déplacements soient effectués avec des modes de transport durables », indique Anna Huttunen. Grâce au projet CitiCap et à ses autres engagements environnementaux, la ville de Lahti a été élue « Capitale verte européenne » pour l’année 2021.

avatar
Brut.
3 septembre 2020 10:00