Elle a connu Paulo Paulino, le militant autochtone assassiné au Brésil

Elle connaissait personnellement Paulo Paulino, le militant autochtone assassiné le 1er novembre au Brésil pour avoir osé protéger sa forêt natale. Sarah Shenker de Survival International raconte l'homme qu'il était.

Assassinat de Paolo Paulino, l’ONG Survival International accuse le gouvernement Bolsonaro

Sarah Shenker travaille pour Survival International, une ONG œuvrant pour la défense des peuples autochtones partout dans le monde. Sarah Shenker connaissait Paulo Paulino, le militant autochtone assassiné le 1er novembre 2019 au Brésil. Aujourd’hui, elle dénonce l’inaction du gouvernement brésilien de Jair Bolsonaro face à la situation de la réserve indigène d’Araribóia.

Sarah Shenker a travaillé aux côtés de Paulo Paulino pour préserver les terres indigènes de la déforestation illégale. Selon elle, cela fait des années que les bûcherons ciblent les gardiens, dont 3 ont déjà été assassinés. Au cours de l’année, Paolo Paulino avait dénoncé à maintes reprises le fait de recevoir des menaces de mort. Il se sentait en danger et avait alarmé le gouvernement plusieurs fois. Ces menaces envers les gardiens ont été dénoncées à travers des vidéos, des conférences, des lettres et même à l’échelle internationale. Mais le gouvernement n’a pas agi à temps. Pour Sarah Shenker, “le gouvernement a créé les conditions nécessaires pour que ce crime ait lieu”.

“Le président Bolsonaro veut voler les terres indigènes”

Selon, le président du Brésil, Bolsonaro, souhaite s’approprier les terres indigènes afin de les ouvrir à de grands projets forestiers, miniers et à l’agro business. Pour Sarah Shenker, Bolsonaro essaie de le faire en changeant la constitution, mais aussi via sa rhétorique raciste. C’est la raison pour laquelle les attaques sur les autochtones et l’invasion de leurs territoires ont explosé depuis l’investiture de Bolsonaro en janvier. Mais “ce que les autochtones nous disent, tous les jours et ce qu’on voit, ce qu’on ressent, c’est qu’ils ne renonceront pas”, confie Sarah Shenker. Bien qu’ils souffrent de la mort de Paolo, ils continueront à protéger leurs terres. “Pour eux, pour leurs familles, pour leur futures générations et pour nous tous”, explique Sarah Shenker.

avatar
Brut.