Elle dépollue les sols grâce aux plantes

Dépolluer les sols grâce aux plantes, c'est le projet de Manon et de la start-up Biomède, soutenue par ChangeNow. Brut l’a suivie.

“Un tiers des sols du monde sont détériorés”

”Ce sont des teneurs de polluants qu’on retrouve, malheureusement, très, très souvent en ville et donc, comme c’est au-dessus des normes, c’est là où on risque d’en retrouver dans les aliments qu’on cultive.” Cuivre, arsenic, plomb… En campagne comme en ville, le sol est constitué de métaux lourds, formant une pollution invisible et souvent ignorée. Avec la start-up Biomède, Manon lutte contre la pollution des sols grâce à des plantes. Pour Brut, elle raconte. Des établissements scolaires pollués dangereux pour les élèves

“L’ONU affirme qu’un tiers des sols du monde sont détériorés et que si on ne fait rien, si on continue à polluer et qu’on ne s’occupe pas de régénérer les sols, ce chiffre atteindra 90 % en 2050.” Pour la jeune femme, il s’agit d’un “problème de santé publique”, mais également un danger pour “l’environnement”. “L’accumulation de ces métaux dans les sols nuisent aux écosystèmes en place”. Avec un appareil qui fonctionne à fluorescence X, Manon est capable de sonder la présence de métaux lourds dans les sols. “C’est vraiment un exemple représentatif de ce qu’il peut se passer en ville, il y a vraiment des parcelles parfois qui sont très propres, et d’autres, on ne sait pas pourquoi, elles ont absorbé un taux problématique.” Inde : Un homme crée des jardins contre la pollution

avatar
Brut.