L'étonnante technique de chasse des uranoscopidés

Au fond de la mer, cachées sous le sable, ces créatures ne laissent apparaître que leurs yeux et leur bouche... Elles sont prêtes à chasser.

Comment les uranoscopidés chassent-ils ?

Ces poissons s'enterrent dans le sable et l’agitent pour attirer jusqu'à eux de petits poissons et crustacés. Ils peuvent ainsi les observer et les gober au passage !

Ils ont l'air tout droit sortis d'un film d'horreur… Les uranoscopidés hantent le fond des océans et vivent à travers les eaux tropicales et tempérées du globe, particulièrement en mer Méditerranée et dans l'océan Atlantique. Ils forment une famille composée d'environ 50 espèces, mesurant d'environ 20 cm à presque 1 m.

Pour neutraliser les proies récalcitrantes, ils sont munis de deux dards venimeux

S'ils ressemblent à n'importe quel autre poisson, leur technique de chasse est plutôt originale. Ils s'enterrent en effet dans le sable, ne laissant paraître que leurs yeux et leur bouche, situés au sommet de leur corps. Ils agitent ensuite le sable pour attirer jusqu'à eux de petits poissons et crustacés en quête de nourriture : ils peuvent ainsi les observer et les gober au passage.

Pour neutraliser les proies récalcitrantes, ils sont munis de deux dards venimeux cachés au-dessus de leurs nageoires pectorales. Certaines espèces sont mêmes capables d'émettre un choc électrique, bien que l'on ignore s'il s'agit d'une technique d'attaque ou de défense. L'étrange apparence de ces poissons est à l'origine de leur nom, issu du grec : uranoscopidae, « qui regarde le ciel » en français.

avatar
Brut.