L'hirola : l'antilope la plus proche de l'extinction

On la surnomme l'antilope à 4 yeux et elle figure dans la liste des 100 espèces les plus menacées au monde. C'est l'hirola, l'antilope la plus proche de l'extinction.

L'hirola : une antilope très proche de l’extinction

Elle figure dans la liste des 100 espèces les plus menacées au monde, c’est l'antilope la plus proche de l’extinction. Voici l’hirola.

On la surnomme l'antilope à quatre yeux. Et pour cause, ses deux glandes préorbitales ressemblent à des globes oculaires. Historiquement, l’hirola est présente sur plus de 38.000 km² entre le Kenya et la Somalie. Désormais, on ne la trouve plus que sur un territoire de 1.200 km².

De 16.000 à 400 individus restants

L'espèce a totalement disparu de Somalie et le nombre d'individus au Kenya est passé de 16.000 à 400 entre 1979 et 2016. Cet effondrement est majoritairement dû à la modification de son environnement, notamment à l'augmentation du couvert arboré qui a doublé depuis 1985. Si la multiplication des arbres semble être une bonne nouvelle, ce n'en est pas une pour l'hirola. Car ces arbres remplacent les prairies, élément essentiel à leur alimentation.

L’augmentation du couvert végétal est due à plusieurs facteurs : l'intensification des périodes de sécheresse qui fragilise davantage les zones herbacées, la modification des méthodes d'élevage de bétail et la quasi disparition des éléphants due au braconnage. En effet, auparavant, il y avait 5.000 pachydermes dans cette région. Ils favorisaient le maintien des zones de pâturage en déracinant un grand nombre d'arbres sur leur passage.

La première extinction d'un genre de mammifère en Afrique continentale

Pour tenter de sauver cette espèce presque éteinte, les équipes de l'Hirola Conservation Program travaillent à la restauration de leur habitat. Ils luttent aussi contre le braconnage des éléphants et des autres espèces sauvages de la région.

De plus, ils mènent des missions de recherches pour mieux comprendre les besoins de l'espèce et effectuent un travail de sensibilisation auprès des populations locales. Selon l'UICN, si l'hirola disparaît, ce serait la première extinction d'un genre de mammifère en Afrique continentale dans l'histoire humaine moderne.

avatar
Brut.
18 décembre 2020 16:35