L'otocyon, un canidé méconnu

Ce n'est ni un fennec, ni un renard. Ce petit canidé aux grandes oreilles, c'est l'otocyon.

Connaissez-vous l’otocyon ?

On dirait un croisement entre un renard et un fennec, mais c'est une espèce à part.

C'est un canidé méconnu qui parcourt les plaines et les savanes d’Afrique… On dirait un croisement entre un renard et un fennec, mais c'est une espèce à part.

On le trouve dans deux zones différentes sur le continent. Ce petit animal mesurant de 46 à 66 cm de long mène une vie de fouisseur. Il creuse un réseau de galeries, dans lequel il s’abrite avec ses petits. Il est monogame.

Les termites et les bousiers composent  80 % de son régime

Le territoire d'un couple s'étend en général entre 0,25 et 1,5 km2. Son alimentation :  principalement des insectes et des arthropodes. Les termites et les bousiers peuvent composer  80 % de son régime, et il dépend de ces insectes pour son apport en eau.   Il se sert d'ailleurs de ses grandes oreilles, mesurant entre 11 et 13 cm de long, pour détecter la présence de ces insectes aux alentours.

Il n'est pas considéré en danger d'extinction

Autre caractéristique notable : parmi tous les canidés, il est celui qui possède le plus de dents. C'est une conséquence de son régime insectivore, qui a rendu ses dents plus petites et plus nombreuses : entre 46 et 50.

Marginalement chassé par certains peuples locaux pour sa fourrure, il n'est pas considéré en danger d'extinction et sa population est stable. C'est l'otocyon, aussi appelé le renard à oreilles de chauve-souris.

avatar
Brut.
8 mars 2020 07:20