La Grande Barrière de corail a connu une année prolifique de reproduction

Les coraux aussi ont une vie sexuelle. Et la dernière nuit de pleine lune a été très agitée. 😏

Une très bonne période reproductive pour la grande Barrière de corail

Ce miracle de la nature ne se produit qu’une fois par an, seulement dans des conditions spécifiques. La grande Barrière de corail a démarré sa période de reproduction. Selon le biologiste marin, Pablo Cogollo, ça a l’air très bien parti.

Derrière des milliards de particules en suspension, la grande Barrière de corail est en pleine reproduction. Ce spectacle naturel ne peut se produire qu’après la pleine lune et uniquement dans une eau à la température comprise entre 27°C et 28°C. Chaque année, vers la fin de l’automne, les coraux relâchent simultanément des spermatozoïdes et des œufs. Une fois fécondés, ils forment une nouvelle génération de coraux.

La première nuit de ponte de 2019 a été particulièrement prolifique

Selon le biologiste marin Pablo Cogollos, “lorsque les coraux mous ont pondu, quatre jours après la pleine lune, il y a eu trois fois plus d’oeufs et de sperme que l’an dernier”. En réalité, il s’agit du meilleur épisode de reproduction du corail de ces cinq dernières années. Suite à plusieurs épisodes très importants de blanchiment des coraux leur reproduction avait baissé. Cet événement est donc une excellente nouvelle pour l’écosystème, fragilisé par le réchauffement climatique .

avatar
Brut.
20 novembre 2019 07:48