Le Danemark rachète les 4 derniers éléphants de cirque du pays

Plus d’un million d’euros versés pour des éléphants : le gouvernement danois s’engage pour mettre un terme à l’exploitation de ces animaux.

Denmark: Les éléphants de cirque ne seront plus exploités

Au Danemark, l’utilisation de nombreux animaux dans les cirques est interdite. Mais ce n'est pas le cas des éléphants, des otaries et des zèbres. Cependant les éléphants sont depuis peu une exception.

Pour sa rentrée politique, le gouvernement danois a décidé de prendre les devants. Mogens Jensen, le ministre de l'Alimentation, a annoncé que le gouvernement allait débourser 1,5 million d'euros pour racheter les 4 derniers éléphants de cirque du pays. La décision a été unanimement adoptée par le Folketing, le parlement danois.

Le but est de les confier gratuitement à un zoo afin qu'ils puissent y finir leurs jours. « Les demandes seront évaluées afin que les éléphants puissent être confiés à celui qui leur offrira le plus haut niveau de bien-être animal » d’après un communiqué du ministère de l’environnement danois.

Les 4 derniers éléphants se produisant dans le pays sont Lara, Djungla et Jenny, appartenant au cirque Arena, et Ramboline, appartenant au cirque Trapez. Ils resteront dans les cirques en attendant que le gouvernement détermine à quel zoo les remettre, mais seront encadrés par le Dyrenes Beskyttelse, la SPA danoise.

« Nous sommes heureux d'avoir pu contribuer à la mise en place de l'accord, tout en garantissant le bien-être de Ramboline, Lara, Djungla et Jenny pendant la période de transition, jusqu'à ce que leur refuge soit prêt à les accueillir » affirme Britta Riis, directrice du Dyrenes Beskyttelse.

Le ministre de l’Alimentation danois, Mogens Jensen, a également annoncé qu'il allait bientôt déposer un projet de loi interdisant l'utilisation de tous les animaux sauvages dans les cirques.

avatar
Brut.