Le désert d'Atacama, plus vieux désert au monde

C'est l'un des endroits les plus arides au monde. Pourtant, des hommes et des animaux parviennent à y vivre depuis des milliers d'années. Situé au Chili, c'est le désert d'Atacama.

À la découverte du désert d'Atacama

C’est le plus vieux désert du globe. Située au nord du Chili, cette région est considérée comme la zone non-polaire la plus aride de la planète.

Connaissez-vous le somptueux désert d’Atacama ? Cette zone de 180.000 km² située entre l’océan Pacifique et la cordillère des Andes, au nord du Chili, est considérée comme la zone non-polaire la plus aride de la planète.

Moins de 1 mm de pluie par an

Dans certaines zones, on enregistre moins de 1 mm de pluie par an. Mais des oasis offrent des poches de vie pour les végétaux, les animaux et les humains qui habitent ce désert depuis plus de 12.000 ans.

Les ressources minières comme le cuivre, le fer, l'or et l'argent ont depuis longtemps attiré les humains dans cette région. Aujourd'hui, c'est le lithium qui est au centre des convoitises, bien que l'extraction de ce minerai dégrade les ressources aquifères de la région.

L'afflux de touristes met en danger un écosystème fragile

Depuis quelques années par ailleurs, une autre activité se développe dans le désert d’Atacama : le tourisme. Depuis la ville de San Pedro d’Atacama, on arrive du monde entier pour découvrir les paysages somptueux et variés de la région, comme les vallées de la lune et de la mort, les lagunes Cejar, Tebenquiche et Chaxa, le salar de Tara, les volcans Lascar et Licancabur, les geysers du Tatio, le désert fleuri… et le ciel étoilé préservé de la pollution lumineuse.

Pour éviter que l'afflux de touristes ne mette en danger l’écosystème fragile du désert d’Atacama, plusieurs agences touristiques de la région sensibilisent les visiteurs et proposent désormais des modes d'exploration plus doux, comme le vélo ou le cheval.

avatar
Brut.
23 mars 2020 17:54