Les brumes de sable du Sahara, c'est quoi ?

Un gigantesque nuage de sable venu du Sahara s'est abattu sur l'Amérique, le plus grand jamais enregistré. Voilà les images de ce phénomène météorologique exceptionnel, et ses conséquences.

Comment se forment les brumes de sable ?

Une brume qui s’abat sur l’Amérique tous les ans. Cette année, le phénomène était particulièrement impressionnant.

Le phénomène météorologique des brumes de sable s’observe tous les ans sur le continent américain. Mais cette année, la brume a été la plus large et épaisse jamais enregistrée. Ces brumes se forment au Sahara à la fin du printemps : des vents chauds soulèvent alors de grandes quantités de poussière du désert.

Le réchauffement climatique expliquerait l’intensification du phénomène

Elles forment ainsi une « couche d’air saharienne » qui traverse l’océan Atlantique. Ce phénomène peut être dangereux pour la santé humaine : les brumes transportent en effet des particules fines qui dégradent la qualité de l’air. Ces brumes peuvent causer des problèmes aux personnes souffrant de maladies respiratoires.

Cependant, il s’agit aussi d’un phénomène indispensable pour l’environnement. Les fragments qui composent la brume sont riches en fer et en phosphore. En se déplaçant, ces fragments se déposent dans l’océan et nourrissent les plantes et les phytoplanctons. Le même phénomène se produit au-dessus de la forêt amazonienne. Sans ces dépôts, cette forêt pauvre en phosphore n’aurait jamais pu prospérer.

Enfin, les brumes de sable empêchent la formation de cyclones tropicaux. Ces masses sèches désamorcent les formations cycloniques, friandes d’air chaud et humide. La gigantesque brume qui s’est abattue cette année sur l’Amérique a confirmé une tendance à l’intensification du phénomène. Le réchauffement climatique et les pressions exercées par l’agriculture sur le désert du Sahara expliqueraient cette intensification.

avatar
Brut.
3 juillet 2020 06:23