Les merveilleux paysages du Pont du Gard

Traversé par le peloton du Tour de France aujourd'hui, c'est l'aqueduc romain le plus haut du monde. Et le meilleur moyen d'admirer le Pont du Gard, c'est sûrement au fil de l'eau...

Les merveilleux paysages du Pont du Gard

Traversé par le peloton du Tour de France, c'est l'aqueduc romain le plus haut du monde.

Contempler le pont du Gard à fleur d’eau et découvrir une nature sauvage… C'est ce que permet la descente du Gardon. Dans le sud-est de la France, cette rivière de près de 130 km, parfois appelée le Gard, a façonné d'étroites gorges sur plusieurs millions d’années. Ses falaises calcaires dépassent parfois 100 mètres de hauteur.

Un pont-aqueduc construit il y a près de 2.000 ans

Pour découvrir ces paysages, plusieurs tronçons du Gardon peuvent être parcourus en canoë ou en kayak. Selon l'itinéraire choisi, on passe sous le pont Saint-Nicolas, on longe des restes d'anciens moulins, on aperçoit d'anciens châteaux… Le clou du spectacle : l'arrivée sous les arches du pont du Gard. Avec ses 48,77 mètres, c’est le plus haut pont-aqueduc du monde romain. Il a été construit il y a près de 2.000 ans pour enjamber la vallée et approvisionner Nîmes en eau.

Le Gardon et ses environs abritent un écosystème d'exception. On y trouve deux espèces  de rapaces rares : des vautours percnoptères et des aigles de Bonelli. C'est aussi un habitat idéal pour d'autres espèces comme les blageons, les castors d’Europe, les aigrettes garzettes…

Ils sont partiellement reconnus comme Réserve naturelle régionale, zone Natura 2000, ou Réserve de biosphère de l'Unesco. Suivant la saison et la durée souhaitée, les parcours en canoë s’étendent sur 7 à 31 kilomètres. La balade peut donc durer de quelques heures à un ou deux jours.

avatar
Brut.
25 juillet 2019 09:05