Les sacs "biodégradables" ne le seraient pas vraiment

Les sacs "biodégradables" le sont-ils vraiment ? C'est ce qu'ont tenté de savoir ces scientifiques au Royaume-Uni. Voilà ce qu'ils ont découvert...

Les sacs "biodégradables" le sont-ils vraiment ?

Les sacs "biodégradables" le sont-ils vraiment ? C’est ce qu’ont tenté de savoir des scientifiques de l’université de Plymouth, au Royaume-Uni.

Pour cela, 5 modèles de sacs biodégradables ont été placés dans 3 environnements distincts : sous terre, dans de l’eau de mer ou à l’air libre. Résultat ? Aucun des sacs n’a pu complètement disparaître ou se désintégrer dans chacun des trois environnements. Les recherches des scientifiques de l'université de Plymouth ont donc montré que les sacs plastique examinés ne se dégradent pas véritablement en un temps significatif dans un environnement naturel.

De plus en plus de pays se détournent des sacs plastique. En 2002, le Bangladesh a été le premier pays à les interdire. Une soixantaine de pays ont déjà pris des mesures d'interdiction totale ou partielle des sacs plastique distribués en magasin.Mais les alternatives proposées, comme les sacs biodégradables, sont remises en cause par cette étude.

L'étude des chercheurs de l'université de Plymouth révèle ainsi que l'environnement dans lequel sont placé ces sacs biodégradables est déterminant dans le processus de dégradation. Ces sacs sont fabriqués à partir de polymères auxquels sont ajoutés des additifs oxydants minéraux favorisant leur dégradation en morceaux plus petits. Mais, ces plastiques se fragmentent seulement sous certaines conditions, difficilement trouvables dans la nature. Ces sacs biodégradables pourraient même générer des effets négatifs sur l’environnement à travers l’accumulation de résidus dans le milieu.

Selon l’ADEME, l’appellation “biodégradable“ est souvent utilisée abusivement.

avatar
Brut.
13 mai 2019 16:33