Les SUV, une source majeure de pollution

Ils représentent plus de la moitié des voitures vendues dans le monde. Voilà pourquoi les SUV font exploser la pollution automobile et mettent en danger l'environnement.

Le dramatique impact des SUV sur l’environnement

Plus grands, plus lourds, plus puissants, mais surtout plus polluants. Les SUV (Sport Utility Vehicles) sont partout, et leur impact environnemental est massif.

Entre 2010 et 2018, les SUV, une classe de voitures se situant entre le tout-terrain et le monospace, a représenté la seconde cause d’augmentation des émissions mondiales de CO2 parmi les secteurs énergétiques.

Le taux d’émissions d’un SUV est entre 14 et 20 % supérieur à celui des véhicules plus petits

Mais pourquoi sont-ils si nocifs pour l’environnement ? « Ils constituent un mode de transport inefficace. Lorsque nous utilisons un SUV, nous dépensons beaucoup de carburant et beaucoup d'énergie uniquement pour déplacer ce véhicule de 2,5 tonnes. Très peu d'énergie va réellement servir à déplacer la personne de 70 kilos à l’intérieur », explique Sebastian Castellanos, chercheur à la New Urban Mobility Alliance.

Le taux d’émissions d’un SUV est en effet entre 14 et 20 % supérieur à celui des véhicules plus petits. « Quand on regarde le nombre de SUV vendus aujourd’hui, cela commence à devenir très alarmant », s’inquiète Sebastian Castellanos. Aujourd’hui, 4 voitures sur 10 vendues dans le monde sont des SUV. Si tous les conducteurs de SUV constituaient un pays, ce serait le septième plus gros émetteur de CO2 au monde.

« Les SUV représentent la liberté, la sécurité, une qualité supérieure »

Pourquoi sont-ils devenus si populaires ? « Les fabricants de véhicules ont des budgets massifs et une bonne partie de ces budgets sont dédiés à la publicité. Ils nous martèlent que les SUV représentent la liberté, la sécurité, une qualité supérieure, la robustesse. Et ce sont bien sûr des valeurs qui parlent à beaucoup de gens », analyse Sebastian Castellanos. Un comble quand on sait que la plupart des conducteurs de SUV l’utilisent pour aller travailler ou faire des courses…

En 2025 aux États-Unis – pays de naissance de cette voiture – plus d’une voiture vendue sur deux sera un SUV. Mais on ne peut pas demander aux consommateurs de régler le problème, selon Sebastian Castellanos. « C’est aux gouvernements qu’il revient de redoubler d’efforts en adoptant des politiques favorisant l’efficacité énergétique du secteur, poussant tous ces SUV et autres gros véhicules vers l’électrification. »

avatar
Brut.
6 septembre 2020 08:35