retour

Nauru, le "pays qui s'est mangé lui-même

Cette île du Pacifique possédait l'un des plus hauts niveaux de vie au monde, avant de s'effondrer. C'est l'histoire de Nauru, le "pays qui s'est mangé lui-même".

Nauru, le pays qui s'est mangé lui-même

Cette île du milieu du Pacifique possédait autrefois l'un des plus hauts niveaux de vie au monde. Aujourd'hui, ne vivent dans ce petit pays que 11.000 habitants, menacés par la montée des eaux.

C'est l'histoire de Nauru, surnommé « le pays qui s'est mangé lui-même ». Cette île océanienne est située à 4.835 km de l'Australie et s'étend sur 22 km2.

En 1974, Nauru possède le second PIB par habitant au monde

La majorité de la population est concentrée sur une bande côtière qui entoure un plateau central. C'est sur ce plateau qu'ont été découverts de massifs gisements de phosphate, un sel notamment utilisé pour la création d'engrais et d'explosifs. Leur exploitation débute en 1906, au bénéfice des colons allemands. En 1914, c'est au tour de l'Australie de profiter de cette exploitation, et le pays prend le contrôle de l'île jusqu'en 1968. Cette année-là, Nauru obtient enfin son indépendance et devient la plus petite république au monde.

C'est le début d'une ère de prospérité économique exceptionnelle : en poursuivant l'exportation de son phosphate, le pays du Pacifique s'enrichit très rapidement. En 1974, il possède le second PIB par habitant au monde, trois fois plus élevé que celui des États-Unis. Cette année-là, le pays génère 225 millions de dollars australiens.

Lorsque les gisements de phosphate se tarissent, l'économie commence à s'écrouler

Le petit pays se dote d'une compagnie aérienne, multiplie les avantages sociaux pour ses habitants, investit massivement à l'étranger… Mais lorsque les gisements de phosphate se tarissent au début des années 1990, l'économie du pays commence à s'écrouler. Les investissements immobiliers effectués par le gouvernement en prévision de cette crise se révèlent infructueux. L'île, ravagée par l'exploitation minière, ne peut se rabattre sur d'autres ressources, comme le tourisme.

80 % de la terre a été dévastée, 40 % de la marine a été tuée. Alors que les saisies se multiplient, que l'industrie s'effondre et que les gouvernements se succèdent, la République de Nauru adopte différentes stratégies pour remplir ses caisses : blanchiment d'argent étranger, vente de passeports, accueil rémunéré de réfugiés clandestins… Au fil des années, ces activités valent à Nauru des accusations sévères de la part de l'ONU, de l'OCDE, d'Amnesty International…

Une crise économique doublée d'une crise sanitaire

Puis la crise économique du pays se double d'une crise sanitaire, due à l'adoption trop rapide d'une société de consommation. Le pays a le plus important taux d'obésité au monde (61 % des adultes), le deuxième taux de tabagisme (47 % des adultes) et le plus haut taux de diabète de type 2 (40 % de la population). Aujourd'hui, la République de Nauru est une île aux paysages arides et industriels, à la faune et la flore dépeuplées et sur laquelle vivent encore environ 11.000 habitants, menacés par la montée des eaux.

26/07/2020 08:31
  • 11.7M
  • 4.6K

153 commentaires

  • delphine golliet
    20/02/2022 20:47

    flippant

  • Jey R.
    08/02/2022 10:37

    this one 😩

  • Joe B.
    04/02/2022 17:34

    Siboire que les humains sont juste trop con !!!

  • Guillaume B.
    03/02/2022 06:04

    Oui be en gros c'est ce qui nous attend 😒 cette île est notre planète à petite échelle, on est pas conscient du danger parce qu'on ne le voit pas. Mais pourtant la il est bien réel et quand il sera à grande échelle on ce dira merde ! Trop tard... Mais on le savait pourtant 🤗 dans 10, 20 ans déjà on va prendre un sacrée coups dans la mâchoire 😱

  • Anne M.
    03/02/2022 00:28

    L ambition fait périr son maître Faut faire attention à qu on de valable ou précieux Ni vendre la peau de L ours avant de l avoir tuer Parfois ça coûte cher pour apprendre Dommage

  • Jason L.
    02/02/2022 17:37

    pervertis ok mais moi meme si j'en vois 1000 voir plus sautés d'un pont je ne les suivrai pas parce il ya des connards qui jettent leurs merdes ou ils veulent je ne suis pas oblige de suivre chacun fait comme il veut .

  • Dalredje Dias
    02/02/2022 01:03

    Un jour viendra et l'homme à tout niquer. Ce pays n'est plus!

  • Pascal C.
    01/02/2022 12:16

    d'ici un mois, quand les bombes russes tomberont sur l'Ukraine puis le reste de l'Europe, vous rêverez d'y être, sur cette île, sous une tente d'un camp de réfugiés, nouvelle richesse locale 🤣

  • Pierre J.
    01/02/2022 10:40

    : Cela devrait t'intéresser !!!

  • Maxou B.
    31/01/2022 20:16

    🌴🇳🇷😢

  • Denis D.
    31/01/2022 19:09

    Le pouvoir, et la perversité de l'argent facile, nous sommes dans la continuité, nous n'apprenons rien de nos erreurs, aujourd'hui la région du Cap Farvel au Groenland, prends la même direction 🤑🤑🤑

  • Giovanni V.
    31/01/2022 16:25

    La terre entière sera comme sa

  • Avi R.
    31/01/2022 09:11

    Must bring australia to justice!!! All these happened due to the mining undertaken there

  • Maxime S.
    30/01/2022 23:32

    Cesse de te plaindre, regarde ça

  • Julien T.
    30/01/2022 21:37

    Un autre exemple a petite échelle de comment l'humain dezingue la planète (:

  • Annie B.
    30/01/2022 18:02

    Édifiant..no comment

  • Catherine A.
    30/01/2022 15:10

    Menacé par la montée des eaux ? Quelle montée des eaux ? Dommage, le reste du reportage était assez bien fait.

  • JahJah B.
    30/01/2022 11:58

    L'homme court à sa perte, cette île est à l'image de notre planète. Le résultat est signifiant...😔

  • Mel A.
    30/01/2022 09:59

    Tout les pay son.les même il y en a pas pour rattraper l autre faut oublier le passé avancé si vous rester dans les Anne 50 45 on.avencera jamais bref moi je dit le monde et taré si les gens réfléchissez ça irai mieux au lieux de regarder des article sur les réseaux sausieux car à par faire la guerre et guger bref désolé je m exprimé mal Vous vous plainiez en ba met en haut vous croyez quoi qu'on exploite pas non pourquoi on veux allez sur mar regarder plus les sience et vous verrez quoi qu'il arrive ses l humain qui et comme ca détruite soi par les ressources soi par la religion donc un.moment la paix ça ferai du bien

  • Frantz B.
    30/01/2022 06:23

    Le problème c est l argent ça toujour été l argent et ça le sera toujour L argent à été créé pour ça

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.