Près d'un demi-million de moules retrouvées mortes en Nouvelle-Zélande

Des centaines de milliers de moules mortes, cuites par soleil. C'est le triste spectacle découvert sur une plage de Nouvelle-Zélande.

Des milliers de moules retrouvées mortes sur une plage en Nouvelle-Zélande

Alors que l'Île du Nord subit une sécheresse, le responsable pourrait être l’exposition au soleil.

Le 9 février, Brandon Ferguson se promenait sur la plage avec des proches lorsqu'il a découvert un triste spectacle : en se retirant, la marée avait laissé apparaître des milliers de moules vertes de Nouvelle-Zélande. Il a aussitôt publié une vidéo sur les réseaux sociaux pour alerter sur les effets du changement climatique.

« *Les moules meurent de stress thermique »

Ces coquillages morts dégagent une forte odeur. Alors que l'Île du Nord subit une sécheresse, le responsable pourrait être l’exposition au soleil. « Les moules meurent de stress thermique. Imaginez-vous allongé sous un soleil de midi tous les jours pendant quatre heures la plus grande partie de la semaine. Vous finiriez par être brûlé », explique Andrew Jeffs, océanologue à l'Université d’Auckland.

avatar
Brut.
23 février 2020 07:19