Qatar : de la clim' à l'extérieur pour lutter contre la chaleur

Pour faire face aux chaleurs extrêmes, le Qatar a un plan : climatiser les rues. 🤔

Le Qatar climatise les rues pour faire face à la chaleur, une initiative critiquée par la population

Régulièrement, les températures au Qatar dépassent les 40 degrés. Victime de ces fortes chaleurs, le gouvernement a pris la décision de climatiser les rues. Une initiative controversée car elle contribue au réchauffement climatique.

Depuis 1850, les températures au Qatar ont augmenté de 2,1 degrés. En effet, le pays subit l’impact du réchauffement climatique. Encore récemment, lors des Championnats du monde d’athlétisme organisés à Doha, la situation climatique s’est avérée être un réel problème pour le Qatar. En effet, couplée à l’humidité, une telle chaleur peut s’avérer dangereuse.

“Vous pouvez mourir à cause de la chaleur que vous produisez vous-même”

D’après Jos Lelieveld, chimiste atmosphérique, un cas de forte chaleur accompagné d’une humidité proche de 100 % peut être fatal pour l’être humain. En effet, un taux d’humidité élevé empêche la transpiration qui permet au corps humain de se rafraîchir. Selon la revue “Cardiology Journal”, la mort de plus de 200 ouvriers sur les chantiers des installations du Mondial 2022 aurait pu être évitée si des mesures de protection contre la chaleur avaient été mises en place.

Le Qatar consacre déjà 60 % de son électricité à la climatisation

Pourtant, les décisions prises par le gouvernement pour lutter contre cette chaleur font polémique. En effet, le taux d’électricité utilisé par le pays risque de doubler entre 2016 et 2030, car en plus d’installer la climatisation dans les rues, le Qatar prévoit de climatiser les stades qui accueilleront la Coupe du monde de football en 2022. Le Qatar, un des plus grands pays pollueurs au monde, est actuellement victime d’une crise qu’il a contribué à créer.

avatar
Brut.
23 octobre 2019 10:19