Stève "le phoque" a pris près de 50kg pour résister aux eaux glaciales

On le surnomme "le phoque". Ancien marathonien, il a pris près de 50kg en suivant le régime du mammifère marin pour pouvoir résister aux eaux glaciales. Son défi : la traversée du lac Baïkal à la nage. Brut a rencontré Stève Stievenart.

Stève "le phoque" a pris près de 50kg pour résister aux eaux glaciales

On le surnomme "le phoque". Ancien marathonien, il a pris près de 50kg en suivant le régime du mammifère marin pour pouvoir résister aux eaux glaciales. Son défi : la traversée du lac Baïkal à la nage. Brut a rencontré Stève Stievenart.

“Moi, je pars de très loin parce qu’à la base je suis marathonien, très, très sec.”

1m80, 63 kilos, c’était les mensurations de Steve avant de se lancer dans la conquête des eaux glaciales. “Je suis à 110 kilos, j’ai fait du mimétisme de la nature.” Pour atteindre son objectif, il dit consommer un kilo de poissons gras par jour, essentiellement du maquereau, de la sardine, du hareng.

Son prochain défi : la traversée du lac Baïkal, en Sibérie

La traversée au lac Baïkal consiste en une course, sous la forme d’une traversée en relais. Pour relever ce défi, Steve suit un entraînement spécifique : cet hiver, il s’entraîne 20 minutes dans une eau à 6 degrés avant de ressortir s’exposer au froid, quasiment 0 degré dehors. Cette alternance permet à son corps de s’habituer à ces variations de température.

Pour moi, c’est un pur moment de bonheur, d’extase si je puis dire. C’est la liberté.

avatar
Brut.
12 juillet 2021 15:58