Thaïlande : des éléphants maltraités pour divertir les touristes

Enchaînés, affamés, frappés… Pendant ce temps-là en Thaïlande, des éléphants continuent d'être maltraités pour divertir les touristes. C'est ce que montrent ces images chocs filmées par l'ONG Moving Animals.

L’ONG Moving Animals dénonce la maltraitance d’éléphanteaux en Thaïlande

Enchaînés, affamés et frappés… Des éléphanteaux sont maltraités en Thaïlande dans le but de divertir les touristes. Un commerce fondé sur la maltraitance animale, contesté par l’ONG Moving Animals.

En Thaïlande, de jeunes éléphants sont enfermés dans des enclos, les pattes attachées par des chaînes. Lorsqu’ils sortent, c’est pour se produire en public. Selon l’ONG Moving Animals, ces éléphanteaux sont enlevés à leur mère dès l'âge de 2 ans. Rapidement, ils sont dressés à l’aide d’une technique ancestrale : le "Phajaan". Enfermés dans des structures étroites en bois, ils sont attachés et souvent affamés. À plusieurs reprises, ils sont frappés avec des pioches, des clous et des marteaux jusqu'à ce qu’ils se soumettent.

"Les agences de voyages induisent les touristes en erreur en soutenant la maltraitance des animaux"

Récemment, L'ONG Moving Animals a demandé au gouvernement britannique, dont de nombreux citoyens se rendent fréquemment en Thaïlande, de légiférer sur l'accès à cette activité touristique. En effet, une fois dressés, les éléphants attirent beaucoup de touristes. Les animaux participent à 3 spectacles par jour : ils soulèvent des bûches, "jouent" au foot, lancent des fléchettes sur des ballons de baudruche et peignent des tableaux. En plus des spectacles, les femelles doivent assurer la reproduction de l’espèce. Malgré la durée très longue de la grossesse d'une éléphante, dans ce parc, l'une d’entre elles a donné naissance à six bébés. Selon Amy Jones, activiste de l’ONG Moving Animals, il faut “sauver cette espèce iconique de l’extinction”.

avatar
Brut.