#TBT : 1983-2019 : 36 ans de réformes des retraites

1983-2019 : 36 ans de réformes des retraites. #tbt

#TBT : De 1983 à 2019, l’historique des réformes des retraites

En 1983, la situation des régimes de retraites préoccupait déjà les esprits. En 36 ans, plusieurs réformes ont vu le jour. Pourtant, en 2019, la réforme des retraites est toujours au cœur du débat national.

1983 : Le droit à la retraite à 60 ans entre en vigueur. Il s’agit non pas d’une obligation, mais d’une possibilité. Cet abaissement de l’âge de retraite de 65 à 60 ans est une vieille revendication des confédérations ouvrières.

1993 : C’est la fin de la retraite à 60 ans, avec 2 mesures essentielles. Il s’agit d’abord de l’allongement de la durée de cotisation, ainsi, pour une retraite à taux plein il faut avoir cotisé 40 ans au lieu de 37 ans et demi. Par ailleurs, la retraite sera calculée non plus sur les 10 meilleures années, mais sur les 25 meilleures années d’activité.

1995 : Les français savent qu’il faut réformer la Sécurité sociale pour assurer son avenir. Après plus de 3 semaines de contestation massive, le volet retraite de la réforme de la Sécurité sociale est finalement abandonné. Les cotisations des régimes spéciaux de retraite ne sont donc pas passé de 37 ans et demi à 40 ans.

2003 : À l’exception des régimes spéciaux, les fonctionnaires comme les salariés du privé doivent désormais cotiser jusqu’à 42 années pour leur retraite.

2010 : “Les réformes des retraites de 1993, de 2003 et de 2007 ont fait aussi l’objet de contestations, de grèves, de manifestations (…) et puis elles ont été mises en œuvre et elles sont progressivement devenues la loi de la République, acceptée par une très large majorité de nos concitoyens”, déclare François Fillon. Avec une carrière complète, les français partent donc à la retraite à l’âge de 62 ans et à la suite de 41 ans et demi de cotisation. Cependant, d’après l’assurance vieillesse, même avec un retour au plein emploi en 2020, il manquera toujours plusieurs milliards dans les caisses de retraite.

2013 : Les français nés à partir de 1973, ne pourront prendre leur retraite qu’après 43 années de cotisation. Cependant, le gouvernement crée un compte-temps spécialement dédié à chaque salarié qui travaille dans des conditions difficiles. Ainsi, ces salariés en question pourront cumuler des heures qui leur permettront de partir à la retraite plus tôt.

2019 : “Le temps du système universel est venu, celui des régimes spéciaux s’achève”, déclare Édouard Philippe. En 2025, les Français nés en 1975 et au-delà basculeront à leur tour dans dans le système à points. Ainsi, le gouvernement prévoit la fin des 42 régimes de retraite actuels. L’âge légal de la retraite restera bien 62 ans, néanmoins, la réforme va instaurer un âge d’équilibre, probablement 64 ans, afin de percevoir une pension à taux plein.

Pour profiter de la hausse de l’espérance de vie sans augmenter les impôts, la seule solution, c’est de travailler un peu plus long temps”, insiste Édouard Philippe.

avatar
Brut.
12 décembre 2019 20:00