retour

1 an après son agression, Marie Laguerre raconte

"J'ai du mal à sortir dans la rue, c'est la réalité." Sa violente agression en pleine rue, filmée par une caméra de surveillance, avait été très médiatisée en juillet 2018. 1 an plus tard, Marie Laguerre raconte l'après.

"J'ai du mal à sortir dans la rue, c'est la réalité" : 1 an après, Marie Laguerre revient sur son agression

Sa violente agression en pleine rue, filmée par une caméra de surveillance, avait été très médiatisée en juillet 2018. 1 an plus tard, Marie Laguerre raconte l’après.

Le 24 juillet 2018, Marie Laguerre se fait insulter et frapper à une terrasse parisienne. Le lendemain Marie Laguerre, publie la vidéo de son agression sur les réseaux sociaux.

« Entre la demande médiatique, plus le traumatisme de l’agression, plus, après, le cyberharcèlement que j’ai subi, ça a pas été une année très facile », explique la jeune femme. L’agression que Marie Laguerre a subie laisse des traces et la jeune femme est victime de troubles du sommeil, de troubles alimentaires, d’angoisses extrêmement fortes et de douleurs physiques.

De plus, Marie Laguerre n’a plus la force de sortir dans la rue. Elle est consciente que tous les hommes ne vont pas l’embêter, mais il est difficile pour la jeune femme de ne plus avoir peur : « Il y a beaucoup d’hommes partout (…) Le problème c’est qu’il y en a qui le font et je ne sais pas qui. Ça m’épuise de prendre ce risque. »

Marie Laguerre a pour conviction de « faire bouger les choses » et ne refuse aucune interview : la jeune femme a été interviewée par des journalistes du monde entier et sa vidéo a été vue des millions de fois. La notoriété de la jeune femme lui coûte de se faire harceler sur les réseaux sociaux. Nombreux commentaires et messages accusent Marie Laguerre d’être une profiteuse, une menteuse et une actrice.

« Ce que je trouve super intéressant parce que ça fait écho à des stéréotypes qu’on assimile aux femmes », explique Marie Laguerre.

Le combat de Marie Laguerre lui a coûté 3 mois de sa vie, une année scolaire et beaucoup d’énergie. La jeune femme ne regrette pas d’avoir fait avancer les choses mais insiste sur le fait que « ce temps et cette énergie, toutes les femmes ne l’ont pas ».

« Je pense que ça se rajoute encore à notre charge finalement, de devoir se battre pour nos droits. », conclut Marie Laguerre.

19/09/2019 07:57mise à jour : 19/09/2019 09:32
  • 908.6k
  • 745

627 commentaires

  • Maxime D.
    19/09/2019 07:15

    Aucune réaction autour, c'est alarmant.

  • Akhy P.
    19/09/2019 07:16

    Tout les français qui réagissent même pas mais sur Facebook seront les premiers à faire les Justiciers 😂😂😂 Jpp

  • Yoana Y.
    19/09/2019 07:17

    Heureusement c'est pas moi... Je retire mes chaussures, mon tissage et on va ce frapper jusqu'à fatigué... Les gens sont malades... La pauvre femme, personne l'a aidée

  • Paul C.
    19/09/2019 07:17

    Aucune réaction des personnes qui été à côté ! L'autre qui porte la chaise qu'est-ce qu'il voulait faire l'inviter à s'asseoir ? Lance lui la chaise. Et puis cet homme et ou ? En liberté.

  • Choco L.
    19/09/2019 07:17

    Courage sauve toi toi même personne ne va le faire avances

  • Jovanny L.
    19/09/2019 07:18

    Lache

  • Wolf L.
    19/09/2019 07:19

    Vous n'avez pas la fin de la vidéo. Des personnes sont intervenues. C'était il y a un an. Cherchez au lieu de juste commenter un bout de séquence comme beaucoup dans d'autres cas

  • Sabarde B.
    19/09/2019 07:19

    Monde de merde

  • Maille B.
    19/09/2019 07:20

    Courage à elle, qu'elle reste forte, se genre de sous merde qui se prenne pour des hommes devrait se faire violé à la chaîne sans savon en prison

  • Xavier L.
    19/09/2019 07:20

    C'est bien de faire s'exprimer la victime, mais parlons aussi du coupable. Il a été jugé et condamné, il n'y a rien d'illégal à dire qui il est.

  • Ravagli C.
    19/09/2019 07:20

    Agresse une fois OK pas 2,fait sport de combat courage des idiot ils ons na beaucoup.

  • Mohamed A.
    19/09/2019 07:21

    Franchement faut être lâché pour frapper une femme

  • Wafa K.
    19/09/2019 07:21

    Les gens sont malades...

  • Lucie L.
    19/09/2019 07:21

    La réaction des témoins est comme d'habitude affligeante de lâcheté. Quand on voit qu'on conseille aux femmes de crier au feu si elles se font agresser ça montre l'étendue du problème. Marre de ces porcs mal degrossis qui s'imaginent qu'une femme est un objet, punaise un coup de tazer dans les burnes ça les calmera ces ordures

  • Schonau V.
    19/09/2019 07:23

    Un homme violent à forcément un complexe d'infériorité et force est de constater qu'en France yen a un paquet. c'est quoi en fait le principe de lever la main sur une femme, tu veux te prouver quoi ? que tu es un bonhomme avec de grosses couilles, non tu es juste une pauvre merde qui est trop faible pour s'en prendre à quelqu'un de plus fort ou du même niveau, ces hommes je passerai ma journée à les maltraiter...

  • Cece M.
    19/09/2019 07:23

    La pauvre

  • Carat D.
    19/09/2019 07:24

    on va toutes prendre des cours d'arts martiaux

  • Thibault P.
    19/09/2019 07:25

    Chez les adolescents émerge deux courants très distincts. Les ultra égalitaires et les machistes XII ème siècle. C'est assez fou qu'il y ait de tels écarts et dans de telles proportions. Espérons que le respect des femmes a de bons jours devant lui.

  • Valérie B.
    19/09/2019 07:25

    bravo à cette femme d'avoir le courage de parler, les victimes se sentent tellement coupable de vivre ça ..... le replis sur sois devient obligatoire vu les gens mauvais dans cette société ....même après elle continu à le vivre .... pauvre humanité qui va mal ....

  • Jf D.
    19/09/2019 07:26

    le respect de l'autre,le respect de la femme...c'est un probleme d'éducation,non?....j'ai honte de voir le comportement de certains hommes.....