12 dates qui ont marqué le Liban

De l'indépendance à aujourd'hui, 12 dates qui ont marqué le Liban. 🇱🇧

12 dates qui ont marqué l'histoire du Liban

De l'indépendance à aujourd'hui, 12 dates qui ont marqué le Liban.

Après l’explosion du 4 août dans un entrepôt du port de Beyrouth qui a fait au moins 158 morts, plus de 6.000 blessés, des dizaines de disparus et des centaines de milliers de personnes privées de logement, les Libanais sont en colère. Ils jugent le gouvernement responsable de la catastrophe, conséquence directe, selon eux, de la crise que traverse pays. Retour sur des années de souffrance et de lutte.

Novembre 1943

Le Liban proclame son indépendance après 23 années sous mandat français. Un « Pacte national » pose les bases de la « coexistence » entre les communautés confessionnelles dans le système politique libanais.

Juillet 1958

Les États-Unis interviennent militairement à la demande du Président Camille Chamoun. C'est la première fois que des troupes américaines entrent dans un pays du Moyen-Orient.

Novembre 1969

Après la défaite arabe face à l'État d'Israël en 1967, des milliers de Palestiniens se réfugient au Liban. En signant ensuite les accords du Caire, le Liban légalise et autorise la résistance palestinienne sur son sol.

Avril 1975

Des affrontements entre milices et factions palestiniennes chrétiennes éclatent. C'est le début de la guerre civile.

Juin 1982

Israël envahit le Liban. Le but : déloger l'OLP, l'Organisation de libération de la Palestine. L'occupation israélienne au sud du Liban durera 22 ans.

Septembre 1982

Un millier de civils palestiniens sont massacrés par des milices chrétiennes dans le quartier de Sabra et le camp de réfugiés de Chatila à Beyrouth-Ouest.

Octobre 1989

L'accord de Taëf met fin à la guerre civile, qui a fait plus de 150.000 morts. Il réorganise l'équilibre des pouvoirs entre les différentes communautés religieuses et maintient la présence militaire syrienne.

Octobre 1992

Le milliardaire Rafic Hariri est nommé Premier ministre. « Personne ne peut régler les problèmes du Liban dans un mois ou deux mois… Nous ne sommes pas un pays en faillite, nous sommes un pays mal organisé », déclare-t-il.

Juillet 1993

Israël mène l'opération « Justice Rendue » contre le parti islamiste chiite Hezbollah dans le sud du Liban. L'offensive fait 132 morts, dont une majorité de civils libanais.

Février 2005

Le Premier ministre Rafic Hariri est tué dans un attentat à Beyrouth, qui fait au total 23 morts. Son camp accuse Damas et exige le départ des troupes syriennes.

Octobre 2019

Des centaines de milliers de Libanais descendent dans les rues. Ils réclament le départ d'une classe dirigeante jugée incompétente et corrompue. Le gouvernement démissionne quelques jours plus tard, sur fond de crise économique.

Août 2020

Deux explosions gigantesques retentissent dans le port de Beyrouth. La moitié de la ville est détruite.

avatar
Brut.