retour

230 élèves concernés par le manque d'emplois aidés

"Mon fils a explosé en larmes quand je lui ai annoncé qu’il ne reprenait pas l’école". Christelle est maire et parent d’élève. Faute d’emplois aidés, elle ne peut légalement pas faire ouvrir les 3 écoles de sa commune pour la rentrée. Elle raconte.

30/08/2017 00:00
  • 125.8k
  • 117

98 commentaires

  • Jeanine D.
    02/09/2017 18:02

    Ce que je me demande c'est comment faisaient les communes quand ces emplois aidés n'existaient pas ?

  • Joel F.
    02/09/2017 07:06

    moi, j'étais content quand l'école était fermée.....les enfants ont bien changé! Maintenant, ils pleurent! MDR

  • Ophelie B.
    01/09/2017 21:12

    deandez à Macron

  • Didier T.
    01/09/2017 03:15

    bizarre tout ce ramdam il n'y a plus d'emplois aidés, mais pour faire des ralentisseurs, ça va tout seul..

  • Jc G.
    31/08/2017 17:32

    Le problème n'est pas là, le gouvernement veut récupérer de l'argent, ce n'est pas sur les contrats aidés qu'il va se "faire une fortune"!!!Et pourquoi pas "taper" sur les actionnaires, les paradis fiscaux, les fraudeurs...80 milliards d'euros à récupérer!!!

  • Michael B.
    31/08/2017 12:03

    Madame le maire. Trouvez vous normal que des emplois nécessaires et pérennes soient assurés par des contrats aidés ? Par définition précaires ? Il est un peu facile de faire passer votre mauvaise gestion (pas du budget, mais du social) par une faute du gouvernement. Il est inadmissible que l'on trouve exclusivement des contrats aidés auprès de nos enfants... les contrats aidés concernant des personnes non qualifiées... nos enfants méritent t'ils celà... J'appelle ça de la désinformation... certes, pas au sens littéral mais une désinformation tout de même. Les explications peuvent vous sembler simplistes mais developper serait trop long... je suis outré !

  • Sophie G.
    31/08/2017 08:37

    Vous avez raison Madame, les enseignants ne peuvent être seuls en classe de maternelle. Il faut donc des ATSEM, personnel qualifié et embauché en CDI. Tout le temps. À remplacer quand elles sont en arrêt maladie dès le premier jour. Elles sont indispensables. Chaque jour, auprès des enfants.

  • Flo A.
    31/08/2017 05:15

    et elle n est pas la seule dans ce cas.. bcp de classes n ouvriront pas à la rentrée..

  • Roger L.
    31/08/2017 04:24

    Que de mensonges Pauvre gamin qui pleure parce qu'il ne va pas à l école il vaut mieux entendre ça que d être sourd

  • Guillaume D.
    31/08/2017 03:33

    depuis quand les chiad chiale parce qu'il vont pas as l'école, mai c'est quoi cette génération LOUL

  • Dominique V.
    31/08/2017 02:36

    On faisait comment avant ?

  • Tony L.
    30/08/2017 23:37

    Un enfant qui pleure pour aller à tout prix à l'école ? !!!!!!.....et ben bizarre

  • Marie H.
    30/08/2017 23:10

    comment faisait-on quand les emplois aidés n'existaient pas ?

  • Simone M.
    30/08/2017 21:39

    Embaucher une ATSEM comme partout ailleurs vrai travail et pas emploi aidé..comment faisait on dans cette ville avant l'existence de ces emplois ???

  • Michel L.
    30/08/2017 21:39

    La rentrée scolaire est annulée ... Retournez plutôt en vacances ! (Lol)

  • David L.
    30/08/2017 21:34

    ça me rappelle qqch...

  • Guiom G.
    30/08/2017 20:11

    Cher Mr, l je ne m'oppose pas à vous et je pense qu'il existe une voie du milieu. En effet selon moi les choses ne sont pas duelles, ceci est une illusion. Vous avez raison nous sommes également unis en groupes formant des entités cohérentes. La relativité générale permet de comprendre que Individu est également un groupe constitué d'une multitude d'autres individus (cellules interagissantes); ce de l'infiniment grand (univers) à l'infiniment petit (quanta). Toutes ces frontières et groupe ne sont que concept pour nous aider à appréhender la réalité en fonction du point de vue que nous choisissons. Cette-dernière n'a intrinsèquement pas de frontières ou taille de groupe tout est interconnecté, et tous les possibles le sont, possible. Ne nous limitons pas, entre autres aux schémas qui nous servent à réfléchir notre réalité. Seules la compassion et la gratitude devraient nous guider dans nos choix dont ceux politiques (au sens premier) pour aider à passer de la compétition et ses schémas figés et pyramidales à la coopération, dynamique et horizontale. Ainsi je respect votre point de vu, le mien étant que nous sommes EN MÊME TEMPS individus, groupes de tailles diverses, et un seul (univers). Ici pour moi l'important ce sont les enfants pris en otage par un fonctionnement pyramidale compétitif et figé dans le sens ou il croit que le concept EST la réalité. Du coup pas de souplesse déresponsabilisation .... Nous sommes des êtres humains que diable ! Notre appartenance au tout et notre niveau de conscience peuvent nous permettre de nous inscrire dans le présent au sein de Gaïa (paix à son esprit et à tous ceux qu'elle abrite) avec respect pour le passé et responsabilité pour l'avenir. Enfin bref merci de m'avoir fourni cette opportunité d'écrire un peu. Light and Peace

  • Alain A.
    30/08/2017 19:53

    Comme dirait L'Autre "on n'est pas aidé" (par Macron

  • Léa N.
    30/08/2017 19:37

    Bah quoi, dès le premier tour Macron et ses idées révolutionnaires de libéraliser la société et l'État ont plus aux Français. C'est un peu facile de se plaindre alors qu'il ne fait que respecter ses promesses électorales. Dilapider les services publics, vous avez voté pour ça. Pis bon ça va, je doute que vous allez manifester dans les rues et encore moins faire grève.

  • Sandra L.
    30/08/2017 19:03

    !