24 heures avec la brigade fluviale de Paris

À Paris, ces policiers assurent la sécurité sur la Seine et ses kilomètres de berges… Noyades, recherches de preuves sous l'eau : c'est leur quotidien. Brut a passé une journée avec la brigade fluviale.

24 heures avec la brigade fluviale de Paris

À Paris, ces policiers assurent la sécurité sur la Seine et ses kilomètres de berges… Noyades, recherches de preuves sous l'eau : c'est leur quotidien. Brut a passé une journée avec la brigade fluviale.

8h04: première intervention

L’intervention fait état d’une noyade. André, Gardien de la paix explique : “Malheureusement, la personne était déjà décédée depuis un petit moment.” Il ajoute que l’autre but de cette intervention est d'identifier si la personne est tombée accidentellement ou si c’est un homicide.

10h12 : entraînement

Archet de violon ou encore raquette de tennis comte parmi les objets retrouvés aujourd’hui par Sébastien Gardien de la paix. Il explique : “Ce n'est pas notre priorité de remonter les trottinettes, les vélibs et les barrierages. Nous, on va faire plutôt un travail de recherche, si on est requis par la police judiciaire.

13h23 : intervention avec la douane

Les collègues de la Douane ont trouvé un objet qui pourrait éventuellement intéresser la brigade fluviale pour une future enquête. Cette dernière va donc plonger pour recueillir des informations supplémentaires.

14h47 : Prévention noyade

Sur les bordes de la Marne vers Alfortville, André est en prévention baignade. Un barrage à proximité et une écluse rendent la baignade extrêmement dangereuse. Donc André et ses collègues sont là pour faire en sorte qu’il n’y ait pas de drame.

avatar
Brut.
20 juin 2021 09:19