retour

9 questions pour mieux comprendre le conflit israélo-palestinien

9 questions pour mieux comprendre le conflit israélo-palestinien. Les explications de l’historien Jean-Claude Lescure.

9 questions pour mieux comprendre le conflit israélo-palestinien

9 questions pour mieux comprendre le conflit israélo-palestinien. Les explications de l’historien Jean-Claude Lescure.

Quels sont les peuples concernés ?

La population israélienne est composée de 80 % de juifs et de 20 % d'arabes israéliens. Ces derniers sont les descendants des populations arabes qui vivaient avant 1948 sur le territoire et qui ne sont pas parties. Parmi ces arabes israéliens, certains sont des musulmans sunnites et d'autres chrétiens. “Il existe une multitude de possibilités religieuses”, confie l’historien.

Comment nommer ce conflit ?

Au début du 20ème siècle, le conflit est un conflit juifs-arabes. Puis, après la création d’Israël, le conflit devient israélo-arabe. Cette situation, jusqu'en 1973, 1974, jusqu'à la guerre du Kippour, peut continuer d'être appelée un conflit israélo-arabe. Dès 1979, Israël a fait la paix avec la plupart de ses voisins dès 1979. Le conflit auquel nous avons affaire aujourd’hui est un conflit véritablement israélo-palestinien.

Ça a commencé quand ?

La date importante à retenir, c'est la décision de fin novembre 1947, à l'ONU, où par un vote majoritaire, les membres de l'ONU s'engagent à la création, sur le territoire de la Palestine anglaise, d'un État juif qui s'appellera Israël.

La Palestine, c'est un pays ?

La Palestine est un pays mais n’est pas un État au sens juridique du terme. C'est un pays parce que vous avez des habitants. Vous avez des gens qui revendiquent une nation palestinienne à proprement parler. Ce n'est pas un État parce qu'il n'est pas doté de toutes les fonctions régaliennes d'un État : le contrôle total d'un territoire, une monnaie, une politique étrangère. L'autorité palestinienne a une reconnaissance internationale. Elle est présente à l'ONU comme observateur depuis 1974. Mais elle n'a pas la possibilité, là, de jouer le rôle d'un État à proprement parler.

Quel est le statut de Jérusalem ?

Jérusalem est trois fois sainte. Pour Israël, depuis 1980, cette ville est réunifiée est la capitale intangible de son État. Pour la communauté internationale et pour l'ONU, jusqu'en 2020, Jérusalem est une ville qui doit être considérée comme partagée en deux : une Jérusalem-Ouest qui serait israélienne, une Jérusalem-Est qui serait palestinienne, rattachée à un territoire palestinien, voire à un État.

C'est quoi le Hamas ?

Le Hamas, c'est l'une des deux organisations qui est présente à Gaza. C'est d'abord une organisation de type politique, qui s'est constituée dans les années 1980, qui émane directement des Frères musulmans, un mouvement né Egypte en 1928. Ce dernier entend affronter la modernité en retournant aux sources du premier islam. Doté d'une organisation militaire armée, le Hamas est considéré par la communauté internationale comme une organisation terroriste. Le Hamas refuse l'existence d'Israël.

C'est quoi le contexte local ?

Le contexte politique israélien depuis deux ans est marqué par des gouvernements extrêmement faibles, après quatre élections qui se sont succédé à la Knesset, l'Assemblée nationale reste privée d’une majorité. Benyamin Netanyahou, figure de la droite conservatrice, souhaite rester au pouvoir, et a favorisé pour cela les groupes les plus ultra, y compris les groupes israéliens juifs racistes. Israël est encore dans l'attente de la formation d'un nouveau gouvernement. Côté palestinien, aucune élection depuis quinze ans, le processus démocratique est entravé. Mahmoud Abbas étant trop âgé, il y a donc une concurrence forte entre les différentes organisations palestiniennes.

Quelle est la position de la France ?

La position de la France depuis 1967 est une position inchangée, à savoir : elle milite pour l'existence de deux États côte à côte, un État israélien et un État palestinien. Mais la France ne pèse de rien dans la région. Elle était le meilleur ami d'Israël jusqu'en 1967 et puis en 1967, en pleine guerre des Six Jours, le général de Gaulle a décidé de ne pas aider Israël au nom d'une politique arabe de la France et du coup, pour les Israéliens, la France est un État qui n'a pas de parole.

Que dit le droit international ?

La communauté internationale a voté des textes qui sont inapplicables en l'état. Et qui prévoyaient initialement deux États. On ne peut pas dire : "Il y a un bon, il y a un méchant" en termes de droit international. La solution d'un seul État où vivraient des Israéliens et des Palestiniens, c'est une vue de l'esprit et puis, surtout, ça va à l'encontre de l'idée d'un État-Nation juif qui sous-tend la création de l'État d'Israël, dans lequel l'existence d'une forte minorité palestinienne serait impossible. Donc aujourd'hui, on n’a pas de solution, sinon faire baisser le conflit, revenir vers un statu quo et le wait and see.

19/05/2021 08:08mise à jour : 19/05/2021 08:08
  • 414.9K
  • 1.8K

699 commentaires

  • Akim B.
    28/05/2021 20:53

    🧐....Mais attendez ❗ce gros délire n'a pas plutôt commencé entre 2 fils de ce cher d'ABRAHAM à cause d'une affaire de plat de LENTILLES, non⁉️ (((🤔)))...et même qu'à l'époque certains gaillards ont même pu s'battre physiquement avec des ANGES....☝🏿🛸*... ... ...

  • Tal Y.
    26/05/2021 07:06

    T un menteur cest un pays arabe musulmen Palestine occupe les juifs qui nont pas de pays

  • Louis G.
    25/05/2021 23:19

    Pour dire qu ils sont palestiniens il a souffert, des résidents hhhhh, pour dire Israël il le dit sans gêne, une déformation criarde des informations, il n à avoue que une seule chose il a dit qu Israël à été créé en 1948 et cela suffit, un état créé suite à une idée de Belfort ,donc un état créé sur une terre qui n est pas la sienne, la grande question c'est, pourquoi on n à pas créé Israël sur une terre europeene, pourquoi vous vous donnez le droit de créer un état sur une terre qui appartient à une autre population, et maintenant vous nous inverser les rôles, maintenant les palestiniens sont devenus une minorité et leur passeport n est pas reconnu, quel culot, il n à même pas honte

  • Ranto R.
    25/05/2021 22:00

    La solution serait de crée un Etat laïque

  • Nicolas B.
    25/05/2021 21:47

    https://youtu.be/IG1C7gorfQA

  • Kaddour K.
    25/05/2021 21:30

    Drole d'Analyse

  • Erwane M.
    25/05/2021 17:38

    Bino

  • Taaha S.
    25/05/2021 16:48

    Monsieur le monde arabo musulman n'accepte que les Arabes où les musulmans,ces juifs sont entourés que par des arabo-musulmans alors qu'ils dégagent.

  • Salah S.
    25/05/2021 15:54

    Mon dieu ... ce que l'on peut mentir sur l'histoire...

  • Djiara Z.
    25/05/2021 13:44

    Hhh ça me fait rire ça m'éclate les poumons, quelle falsification.... Israël c'est un Etat ????? C'est des mercenaires qui ont pour charge d'élargir le champs des colonialistes en tuant le maximum des musulmans et habitants autochtones. Et puis y'en a pas d'arabes israéliens arrêtez de falsifier la réalité puisque un arabe a la nausée de prononcer le mot Israël

  • Sacha J.
    25/05/2021 13:40

    Zéro l’interview

  • Abdellah B.
    25/05/2021 07:54

    Je me demande où est ce que vous avez appris ce genre de《vérités》vous qui êtes si sûr. En tout cas vous n'avez pas l'air d'un connaisseur...

  • Anna P.
    25/05/2021 07:14

    Et tout ça au nom de dieu .... ??????

  • Djemaa F.
    25/05/2021 06:17

    Eh Monsieur CE NE SONT PAS DES " ARABES ISRAÉLIENS " CE SONT DES PALESTINIENS DE NATIONALITÉ ISRAÉLIENNE Arrêtez de répéter ce que vous avez appris à l'école des mensonges.

  • Caroline M.
    25/05/2021 04:52

    ça aide un peu à comprendre

  • Pilvir A.
    25/05/2021 04:49

    🤔.. toujours Pas clair!!!

  • Tasa M.
    25/05/2021 01:46

    Gobble mentir jusqu’à devenir réalité

  • Zakaria T.
    25/05/2021 00:47

    la question numéro 1 et la plus importante c'est l'histoire d'avant 1947.

  • Kais B.
    24/05/2021 21:54

    pour que les palestiniens, récupèrent, leur terre .le seul moyen ,cest la force .il n y'aurait jamais une solution avec les siniostes. la preuve depuis le départ du grand fureur .des milliers de cviles massacré. dans des enfants des femmes et des vieux .......✍

  • Alexandre A.
    24/05/2021 19:33

    Il y a entre 1500 et 2000 demandes de naturalisation par an d'arabes vivant a Jerusalem est voulant acquerir la nationalite israelienne..