Aña et Aitor relancent la filière laine de brebis au Pays basque

Depuis plusieurs années, plus personne n'achetait les tonnes de laine produite par ces éleveurs de brebis du Pays basque. Alors Aña et Aitor ont décidé d'en faire des matelas, couettes et oreillers, et de relancer la filière. Pendant ce temps-là, dans l'atelier Iletegia à Sare…

Aña et Aitor relancent la filière laine de brebis au Pays basque

Depuis plusieurs années, plus personne n'achetait les tonnes de laine produite par ces éleveurs de brebis du Pays basque. Alors Aña et Aitor ont décidé d'en faire des matelas, couettes et oreillers, et de relancer la filière. Pendant ce temps-là, dans l'atelier Iletegia à Sare…

Récupérer la laine qui devait être enfouie ou brûlée

Au Pays basque, Aña et Aitor récupèrent la laine pour en faire des matelas, des oreillers et des couettes.Faute d’acheteurs depuis plusieurs années,les éleveurs de brebis, comme Joana, se retrouvaient avec des tonnes de laine qu’ils devaient enfouir ou brûler.

Une opération nécessaire au bien-être des animaux

La laine des moutons pousse en continu. Sans la tonte, les animaux seraient gênés par une encombrante toison, pouvant héberger de nombreux parasites et rendre la température estivale insupportable pour les bêtes.

Pour nous, c'est important parce que plus on est local et plus on fait travailler aussi les gens dans la région.”

avatar
Brut.