À Valence, en immersion avec les fous de la bécane

''On ne va pas juste faire de la cross pour emmerder les gens.'' Pour eux, les rodéos urbains sont un art. Pourtant, la pratique est passible de 2 ans de prison. Rencontre avec la bikelife de Valence.

avatar
Brut.
27 décembre 2020 13:01