Action coup de poing pour "réveiller" la Cour des comptes

Ces soignants, avocats et magistrats descendent dans la rue armés de casseroles, afin de dénoncer le manque de moyen dans les services publics.

“Il faut changer la manière de voir le service public”

“L’idée, c’est de les réveiller et de leur faire prendre conscience que leurs rapports ont des conséquences pour la vie des citoyens. C’est pas l’hôpital tout seul. On pourrait faire le même constat pour l’enseignement, probablement pour la police aussi”, explique François Salachas, neurologue à la Pitié Salpêtrière. Afin de dénoncer le manque de moyens dans les services publics, ces soignants, avocats et magistrats se sont donnés rendez-vous armés de casseroles afin de “réveiller la Cour des comptes”. Le cri d’alarme d’une soignante de l’hôpital public.

Réveiller la Cour des comptes, c’est “alerter sur le fait que toutes les préconisations formulées de restrictions budgétaires sont des recettes qui détériorent les services publics année après année. Ce qu’on constate aujourd’hui, nous, c’est que la justice va de plus en plus mal. Il ne faut pas envisager ces services publics, comme un coût, mais comme un bien commun à sauvegarder”. A Paris, ils se mobilisent pour sauver leur service hospitalier

avatar
Brut.
10 juin 2022 14:25