retour

Altercation entre un policier et un médiateur de Sevran : des témoins racontent

Une violente altercation entre un policier et un médiateur de Sevran, dans le 93, filmée puis diffusée sur les réseaux sociaux... La polémique remonte jusqu’aux plus hautes autorités de l’Etat. Violence policière ou outrage à agent ? Brut a recueilli la parole de jeunes du quartier comme celle des policiers. Ils racontent.

Les témoins racontent la violente altercation entre un policier et un médiateur de Sevran

Une violente altercation entre un policier et un médiateur de Sevran, dans le 93, filmée puis diffusée sur les réseaux sociaux… La polémique remonte jusqu’aux plus hautes autorités de l’Etat. Violence policière ou outrage à agent ? Brut a recueilli la parole de jeunes du quartier et celle des policiers témoins de la scène. Ils racontent.

Le 11 septembre 2019, une altercation a eu lieu entre un policier et un médiateur du quartier des Beaudottes, en Seine-Saint-Denis. Un habitant du quartier a filmé la scène : on y voit un médiateur du quartier des Beaudottes, Lamine Ba, s’écrouler au sol lorsqu’un policier lui tire dessus avec son taser. La vidéo est diffusée sur les réseaux sociaux et remonte jusqu’aux plus hautes autorités de l’Etat.
L’habitant du quartier des Beaudottes ayant filmé la scène affirme que la situation aurait pu être plus grave si Lamine Ba avait appelé à l’aide : « Il ne l’a pas fait parce qu’il sait (…) les trois flics, soit ils auraient dégainé leur arme ou ce serait parti loin. »

Selon le jeune homme, l’altercation serait partie d’un simple différend : la police bloquait la circulation et Lamine Ba leur aurait demandé « d’enlever » leur voiture. Il explique également que malgré les provocations du policier, Lamine Ba refusait la bagarre : « Vous voyez il fait ce signe-là pour dire ‘Arrêtez ! Je ne suis pas là pour me battre avec vous.’»

Selon l’auteur de la vidéo, Lamine Ba n’a pas réagi violemment pour servir d’exemple aux jeunes du quartier des Beaudottes. En tant que médiateur, Lamine Ba veut au contraire montrer aux jeunes qu’il est possible de s’en sortir malgré le fait qu’ils habitent en Seine-Saint-Denis affirme le jeune homme. Cette altercation a fait réfléchir de nombreux jeunes de Sevran : « Si ça lui arrive à lui, quelqu’un qui travaille pour la ville, alors nous les jeunes qui ne travaillons pas pour la ville, qu’est-ce qu’il va nous arriver ? », s’interroge l’habitant du quartier des Beaudottes.

Côté policier, la version diffère. Linda Kebbab, déléguée nationale Unité SGP Police FO, affirme que Lamina Ba a commis des infractions malgré son statut de médiateur : « Il a incité autrui à ne pas se soumettre à un contrôle routier, non sans insulter les collègues. » La syndicaliste ajoute que personne ne prend en compte le contexte difficile d’agressions quotidiennes sur les policiers dans le 93.

Le 12 septembre, le préfet de police de Paris, Didier Lallement, a demandé la suspension immédiate du policier. Le 13 septembre, le directeur général de la police nationale a finalement levé la suspension du policier, indiquant que son cas était toujours à l’étude.

60 policiers ont manifesté le 12 septembre pour soutenir leur collègue. Les jeunes du quartier de Beaudottes, quant à eux, reconnaissent les tensions et le travail « pénible » des policiers mais ne veulent plus être discriminés : « À chaque fois qu’il y a une nouvelle arme, on la teste chez nous (…) Les quartiers sensibles c’est un laboratoire. », conclut l’habitant du quartier des Beaudottes.

13/09/2019 19:57mise à jour : 16/09/2019 14:29
  • 13.8m
  • 12.6k

9940 commentaires

  • Romain M.
    un jour

    Ah la police!! Toujour a dire que leur métiers n'est pas facile et toujours les derniers à allez gueuler pour que les choses changent. On la bien vu avec les gilets jaunes qui se battaient justement pour une société plus juste mais au lieu de les soutenir, il leur casser la gueule. le devoir de reserve ne doit pas primer sur le droit des hommes.

  • Radjiv Z.
    un jour

    Les syndicats de police ne bouge jamais quand il y a bavure !! Ça va continuer éternellement tant que ils ne respectent les jeunes !!

  • Ham H.
    un jour

    C'est a cause de ce genre de brutes qu'on déteste la police. Un policier doit avoir la diplomatie et la patience avant d'avoir recours a la force et la brutalité

  • Asso P.
    un jour

    Yes black man stop the racist

  • Stephane S.
    un jour

    Hé ciotti c est ça que tu veux protéger...un flic excité qui fait n importe quoi parcequ il agit en toute impunité et qui prend la raclée qu il mérite.... apparemment il a pris qq jours d arrêt maladie....la honte ça fait mal....

  • Eric P.
    un jour

    Le flic a fait le malin il est tombé sur un os

  • Emilie N.
    un jour

    Encore de la violence policière Hé Mr Castaner qu'en dites vous??????

  • Christian J.
    un jour

    🤬

  • Christian A.
    un jour

    Je dirais, DEHORS CE GENRE DE FLIC.

  • Kanika V.
    un jour

    Hummm chak jou yo tap wè plizyè bo lari an telman mw tap mache tire yo

  • Esmeralda C.
    un jour

    Nom de Dieu c’est partout. Qu’est ce qu’on va faire.

  • Atika M.
    un jour

    Est avec nous impôts qu'il sont payés ce cloune 😂😂😂

  • Martial O.
    un jour

    Une bande de guignols ces blancs

  • Jin O.
    un jour

    Les flics cherchent les coups ils les évitent pas....les assurances sont là pour les protéger eux

  • Leonidas M.
    2 jours

    C'est juste pas cool pour le médiateur dont la fonction est de temporisé avec les jeunes

  • Oualid C.
    2 jours

    Castaner, le mec qui a pleuré la mort de son mentor! Entre nous son mentor était de la mafia😂😂😂😂

  • David J.
    2 jours

    Police fils de putains

  • Mustapha Z.
    2 jours

    Toujours l merde de la police

  • Mohamed L.
    2 jours

    Ce qui m'étonne c'est que. Malgré qu'il n'y a pas de flic issus des quartiers aisés, c'est pourtant eux en premier lieu qui s'adonnent à l'oppression contre les jeunes des banlieues. En sommes c'est Des chiens de chasse !

  • Comter D.
    2 jours

    La petace qui défend les flics qu'elle honte vive la police française la honte de la france des SS

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.