Anastasia Colosimo sur la liberté d'expression

"Les opinions ne disparaissent pas si on interdit les discours." La loi française limite trop la liberté d'expression. C'est ce que pense Anastasia Colosimo, enseignante à Sciences Po. Voilà pourquoi c'est dangereux, selon elle.

avatar
Brut.
14 juin 2018 00:00