Au Mans, plus de 50 SDF relogés en moins d'un an

Pendant ce temps-là, au Mans, comme Ludo, une cinquantaine de SDF ont bénéficié d’un logement en moins d’un an. Voilà comment.

Au Mans, plus de 50 SDF relogés en moins d'un an

Pendant ce temps-là, au Mans, comme Ludo, une cinquantaine de SDF ont bénéficié d’un logement en moins d’un an. Voilà comment.

Qu’est-ce que l’intermédiation locative ?

Il s’agit d’un dispositif encore méconnu. Dans le cas présent, Ludo verse un loyer à l’association de solidarité Tarmac qui se porte garante pour lui de cet appartement. Avec les aides personnalisées au logement, il lui coûte 70 euros par mois, charges exclues. C’est l’association qui paye ensuite le propriétaire. Jean-Luc Catanzaro, fondateur du dispositif “un regard, un sourire, un toit” rappelle que le bail est pour le moment au nom de l’association, garantissant ainsi le loyer et l’accompagnement de Ludo. Une fois cette phase passée, le bail va passer de l’association vers Ludo.

Aux origines de l’initiative, l’expérience personnelle de la rue

Jean-Luc Catanzaro a lui-même vécu quelque temps dans la rue. Il estime que le logement est une donnée fondamentale à l’intégration des personnes au sein de la société. Il explique : “Quand tu as enfin un toit sur la tête, tu en prends extrêmement soin.” Il porte également l’envie de transposer cette même initiative dans d’autres villes du pays.

avatar
Brut.