retour

Au Maroc, les femmes dénoncent les violences sexuelles #TaAnaMeToo

Alors que les violences sexuelles faites aux femmes restent un sujet tabou au Maroc, des femmes brisent le silence... #TaAnaMeToo

#TaAnaMeToo, un hashtage pour dénoncer les violences sexuelles au Maroc

Alors que les violences sexuelles faites aux femmes restent un sujet tabou au Maroc, des femmes brisent le silence. Une démarche très rare dans le monde arabe. Zainab Aboulfaraj, journaliste, a pu recueillir les témoignages de 4 marocaines victimes de viol.

Les chiffres des violences sexuelles faites aux femmes au Maroc

Une enquête du Ministère de la famille révèle qu’en 2019, au Maroc, 1 femme sur 2 affirme avoir été victime d’agressions sexuelles. Dans 30 % des cas, il s’agit d’un viol. Mais seules 6% d’entre elles osent porter plainte.

Un sujet encore très tabou au Maroc

Zainab Aboulfaraj a d’abord rencontré des difficultés pour trouver des femmes à même de témoigner. Zainab Aboulfaraj explique : “J’ai dû contacter un bon nombre d’associations, la plupart me disaient que c’était impossible. Les femmes étaient craintives, méfiantes.” Elle précise également qu’aucune des interrogées ne voulait montrer son visage, tant le sujet est tabou au sein de la société marocaine.

Pourquoi les Marocaines ont peur de porter plainte

Zainab Aboulfaraj explique que si les femmes ont peur de porter plainte, c’est parce que leur plainte peut se retourner contre elles. Au Maroc, il existe l’article 490, une loi qui criminalise les relations sexuelles hors mariage. Une femme qui va porter plainte pour viol, peut se retrouver en prison sous prétexte qu’elle a eu des relations sexuelles hors mariage alors qu’elle a été violée. “Un non-sens absolu dans la loi marocaine”, confie la journaliste.

#TaAnaMeToo, “Moi aussi, je suis #Metoo.”

Ces témoignages sont diffusés dans la web série animée #TaAnaMeToo. Elle est diffusée sur le média marocain JawJab fondé par Nabil Ayouch.

Zainab Aboulfaraj conclut : “On a encore beaucoup de chemin à faire avant d’éveiller les consciences.

12/03/2021 09:59
  • 1.1M
  • 884

580 commentaires

  • Raf R.
    21/08/2021 12:28

    Arabe ???????????

  • Jahid Dehmani
    20/08/2021 19:27

    Arrêtez de violer les femmes tout simplement marier vous dans le hlel et allah mettra la baraka et ces hommes quallah les avilissent leur vie chah fihoum les hommes du bled que des zaml 🤲

  • Roro R.
    14/08/2021 14:19

    Honte à vous de vous montrer et parler comme sa honte pour vous est votre familles il faux que vous portez pliente

  • Chazanne M.
    11/07/2021 18:03

    C honteux tfou a ses hommes qui viole des femmes.

  • Ivan M.
    03/07/2021 05:02

    Pauvre humanité. C'est pitoyable et inacceptable. Respect de vos grands mères, mères,filles et petits filles.

  • Sam K.
    21/05/2021 11:37

    0:50 pourquoi illustrer les mauvaises femmes par un voile quand toutes les autres ne le sont pas ?

  • Laurène A.
    03/04/2021 13:45

    , TaAnaMeToo c'est le Métro du Maroc dont la prof de sociologie n'avait pas connaissance manifestement

  • Domi D.
    29/03/2021 18:38

    Bravo ! Vous osez parler ! Soutien à vous du fond du coeur 👍

  • Soussou S.
    29/03/2021 00:02

    A TOUTES LES PERSONNES QUI S ARRETENT À UNE BOUCHE. FERMEZ LES YEUX ET ECOUTEZ MERDE !! ET LES MAROCAINS QUI SOUTIENNENT PAS LES MAROCAINES QUI VOUS A MIS AU MONDE? DES CHIENNES? NON ALORS CALMEZ VOUS

  • Soussou S.
    29/03/2021 00:00

    Courage Mesdames je suis solidaire !!

  • Fabrice Schneider
    21/03/2021 11:58

    elle devrait aller chez le dentiste . c est écœurant que je regarde pas la video

  • Fatima I.
    18/03/2021 16:02

    C'est partout pareil. Même quand la loi est bien faite, la réalité c'est qu'il est difficile de prouver un viol, si pas déclaré dans les heures qui suivent. Combien d'affaires sont classées sans suites . L'éducation sexuelle doit être faite à l'école, pas laissée à la pornographie, et l'hypersexualisation des réseaux sociaux.

  • Siga M.
    17/03/2021 15:56

    guette les commentaires wsh

  • Fratt H.
    15/03/2021 20:08

    Elle fume le hachich

  • Maniss T.
    15/03/2021 19:26

    Par contre brut sachez que l'Afrique du Nord est berbère, arrêter de nous faire chier sans arrêt avec le mot arabe,bandes de médias de merde!!!

  • Maniss T.
    15/03/2021 19:24

    Monde de merde a jugé juste le physique et non l'histoire de cette femme😡😡😡,pas étonnant que ce monde parte en vrille!!!!

  • Sophie C.
    15/03/2021 19:21

    Les femmes la bas vous avez une arme fatale osez les traiter de "sale gros porc"

  • Foutu R.
    15/03/2021 12:22

    Je suis franco-marocain et quand je vois comment mes potes du bled parlent des femmes et comment ils leur parlent dans certains cas j'ai coupé les ponts toutes les sociétés sont malades mais addicts à leur paradoxes en acceptant jamais la remise en question

  • Victor L.
    15/03/2021 12:05

    Encore un fail de Brute 👌

  • Rahmet R.
    15/03/2021 10:54

    Bravo il était temps. Mieux vaut tard que jamais. Bonne Continuation et bon courage.