retour

Bagnolet : 21 familles font la grève du loyer

Pendant ce temps-là, dans cet immeuble de Bagnolet : 21 familles ont décidé de ne plus payer leur loyer. Le but de ce mouvement de grève inédit : obtenir un geste du bailleur pour leurs voisins que la crise sanitaire a mis en difficulté financière.

Ces habitants de Bagnolet ont décidé d’arrêter de payer leur loyer

Par solidarité avec des familles précaires, un immeuble entier a décidé de ne pas payer le loyer tant que le bailleur, privé, ne ferait pas un geste.

La crise du Covid-19 a entraîné une grève inédite en France : tous les habitants d’un immeuble de Bagnolet ont décidé de ne pas payer leur loyer ce mois-ci. « Au mois d'avril, notre bailleur a fait un appel pour des charges de 140 euros qui n'étaient pas prévues. Les gens ont commencé à discuter. On s'est rendu compte que certains étaient dans des situations très difficiles et risquaient de ne pas pouvoir payer leur loyer », explique Hélène, locataire.

« Qu'est-ce qu'on va faire, ils vont expulser les gens ? »

C'est donc par solidarité avec des foyers précaires, comme ceux de Johanna ou de Diana, que les 21 familles de l'immeuble ont décidé de ne pas payer le loyer tant que le bailleur, privé, ne ferait pas un geste. « Ça fait chaud au cœur, on se sent soutenus. Ils vont nous aider pour qu'on s'en sorte. Honnêtement, c'est pas très confortable, c'est pas très simple de se dire : "On arrête de payer le loyer." Mais, oui, on croit à cette dynamique collective », s’émeut Diana.

Johanna, de son côté, loue un appartement de 33m2 semi-enterré pour 875 euros, auxquels s'ajoutent des charges mensuelles de 80 euros. « Il y a des problèmes d'humidité dans notre chambre, il n'y a pas de chauffage et des problèmes d'aération. Je suis femme de ménage. Mon mari travaille dans le bâtiment. Financièrement pour vous, en ce moment, c'est un petit peu compliqué… », confie Johanna. « Les jours à venir vont être compliqués. Qu'est-ce qu'on va faire, ils vont expulser les gens ? », sinquiète de son côté Christelle.

6 à 7 millions de Français ont des difficultés à payer leur loyer à cause du confinement

L'Ires estime que 6 à 7 millions de Français ont des difficultés à payer leur loyer à cause du confinement. Des associations comme le Droit au Logement (DAL) craignent des vagues massives d'expulsions après la trêve hivernale, repoussée cette année au mois de juillet par le gouvernement.

« Pour des gens lambda, dans un petit immeuble, des travailleurs, des salariés, tout proprets de l'extérieur, c'est la première fois. Et ça traduit une extension de la crise du logement qui touche un niveau de plus en plus important de la population », alerte Jean-Baptiste Eyraud, porte-parole de l'association DAL.

Contrairement à l'Allemagne, le Portugal ou l'Espagne, le gouvernement français n'a pas mis en place de dispositif de soutien aux locataires pendant la crise sanitaire. Seules les PME en difficulté ont bénéficié de la suspension des factures et des loyers.

« Pendant les mois qui vont arriver, on va avoir une vague d'impayés de loyers qui pourrait être beaucoup plus élevée que ce qu’envisage le gouvernement. En dehors de reporter la trêve des expulsions locatives et de la baisse des APL, le gouvernement n'a rien fait pour les locataires. C'est une bombe sociale qui peut exploser à partir de l'année prochaine », prévient Jean-Baptiste Eyraud.

03/06/2020 19:27
  • 625.7k
  • 352

300 commentaires

  • Line K.
    4 jours

    Alors j'entends la souffrance et la difficulté. Objectivement le logement est insalubre donc j'imagine qu'un dossier DALO a été envoyé à la Commission mais nous savons très bien que la plupart des personnes reconnues prioritaire au logement ne sont pas prises en charge par la Préfecture malgré le fait que les gens aillent jusqu'au Tribunal Administratif. Pour avoir aidé pas mal de personnes dans ce cas, je peux comprendre la situation. D'autant qu'avec le covid, cette femme et son mari ont du se retrouver en chômage technique donc sans revenu. Vu leur situation, ils doivent normalement être bénéficiaires de l'APL qui est certainement directement envoyée au bailleur. Nous ne savons pas si le loyer présenté dans la vidéo est le loyer total ou le loyer résiduel après passage de l'APL (ça me semble être le loyer total). Je pense que ces habitants n'ont pas trouvé d'autre moyen que celui-ci car tout le monde sait que les aides du département de la Seine-Saint-Denis sont extrêmement difficiles à obtenir depuis 2017 (pour y avoir travaillé 2 ans, je m'avance un minimum) et le FSL exige la reprise du paiement du loyer donc ne fonctionne pas dans ce cas. Je trouve ça également dingue de ne pas payer collectivement le loyer mais je peux en comprendre les raisons malgré tout.

  • Gérôme L.
    30/06/2020 20:19

    Ils ont cas de retourner dans leur pays s’ils ne sont pas contents

  • Claire B.
    30/06/2020 11:23

    Des loyers trop exorbitants !!!

  • Marie M.
    28/06/2020 10:06

    C est une grève des loyers qui n en est pas une. Ces familles n ont pas l argent pour payer suite aux problèmes actuels. Par contre le bailleur privé devrait être honteux de louer un sous-sol dans cet état à ce prix

  • Lynda I.
    27/06/2020 15:37

    Quand j'ai appelé pou l'APL pendant le confinement 3 fois on m'as couper au nez pourtant je sais que j'y est le droit j'en ai besoin aussi mais rien :(

  • Lae'Titia A.
    25/06/2020 23:22

    Il est en effet important de laisser du temps aux personnes en difficultés de retomber sur leur pieds (sans mettre en difficultés leurs propriétaires bien entendu). La France est un des seuls pays à avoir mis en place un chômage partiel pour tout employé à hauteur de 84%. Donc je pense qu’il ne faut pas manipuler les chiffres et être honnête . L’avenir sera difficile pour tous , mais je trouve qu’on est plutôt bien lotie dans votre pays , à la vue de la crise actuelle .

  • Martine L.
    19/06/2020 09:10

    Bravo 👏 👏 👏

  • Jérémy C.
    16/06/2020 09:25

    Toujours plus... 🙄

  • Manel M.
    15/06/2020 15:36

    C’est pas bon du tout!! Au lieu d’attendre un geste du propriétaire, vous pouvez commencer par demander le fsl...

  • Kaynis B.
    11/06/2020 23:54

    Ksosland payer ou dégager bande de parasite 🦠

  • Emile C.
    11/06/2020 04:44

    Appartement semi "enterré "...... rien que là, c'est déjà un réel problème....

  • Ceytte Y.
    10/06/2020 21:31

    Mdrrrrrrrrr pendant que certain essaye d’élever la France ......d’autre gratte encore et encore

  • Véronique D.
    10/06/2020 21:20

    Vous avez raison de ne payer le loyer...je vous soutiens tous douce soirée cool douce nuit je vous embrasse prenez soin de vous 🥰🥰🥰

  • Garfield A.
    10/06/2020 16:46

    Pour les gens qui soutiennent le propriétaire de l'immeuble, on parle d'un gros bailleur là... Faites un calcul simple de 21 familles multiplié par 900 (sûrement le loyer minimum) ça fait 18900 euros de rente par mois soit 226800e minimum par an... Un immeuble comme ça, ça doit coûter 1M5 à 2M à construire. Et en plus vous imaginez pas tout les montages financiers et effet de levier accorder à des projets de construction pareil. Je le sais je connais bien ce domaine... En 10 ans l'immeuble est amorti, vous comprennez à qui va les 200000 annuel après ça ?? Donc moi je trouve que c'est inacceptable de louer 900e par mois un appart sans vmc, sans chauffage, avec l'humidité et les risques sur la santé. Le propriétaire bailleur il en a rien à foutre si il est proprio d'un tel immeuble il fait sûrement plusieurs constructions de ce type et possède de quoi rouler en Porsche si vous voyez ce que je veux dire... Bref il y a parfois des abus des deux côtés mais si les familles ont pris ce risque c'est qu'il y a une raison. Il y a une véritable cassure de la société où d'un côté des gens profitent des pauvres et de l'autre les gens subissent la loi du logement. C'est pas normal.

  • Shasha G.
    10/06/2020 11:17

    Et bien dis donc il y a de ses commentaires ! Mais déjà son loyer à presque 1000€ pour un 32m2 en banlieue certe dite aux Porte de Paris mais insalubre là ça choque personne ?? Pfffffff que vos proches ou autres ne se retrouvent jamais ainsi vas 😤

  • Chaton L.
    10/06/2020 08:24

    Cela n'a rien à voir avec le montant de loyer mais du fait de logements insalubres.les charges auguementes sans arrêt .et aucun travaux n'est effectué.voila ce que tous les locataires ont voulut faire savoir.en solidarité avec ceux qui avaient des difficultés.

  • Karin v.
    10/06/2020 07:50

    En de eigenaar dan

  • Baba O.
    10/06/2020 07:48

    Bravo

  • Giulia J.
    10/06/2020 06:52

    Moi je suis mitigée. je vois rien de solidaire dans cette démarche. Que le gouvernement n'a pas du tout pris en compte et aidé les familles qui ont pas pu travailler pendant le covid c'est scandaleux mais que tout l'immeuble paye pas le loyer.. je vois que l'intérêt des autres locataires. Moi j'aurais proposé de cotiser pour aider les dames et de se présenter tous devant le bailleurs pour être entendus. Ce qui est triste par contre c'est qu'on ait besoin que ça soit imposé de baisser les loyers pour certains. Ma mère même si en chômage technique a baissé elle même le loyer à ses locataires, parce que ce virus nous a touché tous. Encore une fois je pense que cest l education et la compassion qui manque le plus à cette société 😕

  • Otitoti T.
    09/06/2020 21:52

    Le truc qui me choque c'est les salaires bouge pas mais les appartements eux grimpe en flèche

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.