retour

Ce qui se cache derrière l'industrie de la tomate

Derrière les tomates italiennes vendues en supermarché se cache une sombre réalité : l'exploitation de milliers de réfugiés clandestins...

15/11/2018 07:47mise à jour : 26/04/2019 13:38
  • 334.8k
  • 221

140 commentaires

  • Manon C.
    19/04/2019 23:08

    Il y a t'il des marques de tomates qui sont libre de cette esclavage ?

  • Yvette M.
    27/11/2018 17:01

    Il est facile de voir la paille dans l oeil de son voisin, mais voir la poutre que l on a , plus difficile

  • Nadia O.
    20/11/2018 08:10

    Mon Dieu ça y est le monde est de plus en plus fou ... Honte à vous ! Vous ne craignez donc pas votre créateur ?

  • Anitha M.
    18/11/2018 20:22

    Boycottons

  • Margaux A.
    18/11/2018 11:16

    d’où le prix super bas, c’est trop triste😢😢

  • Simone M.
    18/11/2018 11:09

    https://pages.rts.ch/emissions/abe/1371094-tomates-d-espagne-le-bagne-sous-cellophane.html

  • Marguerite M.
    18/11/2018 09:16

    Merci J.B de nous informer, je suis peinée et en colère, je n'achète pas ces conserves bon marché j'ai un très petit budget mais je sais que si ce n'est pas cher il y a forcément de l'exploitation humaine :)

  • Jerome P.
    18/11/2018 07:00

    ah bah là, bizarrement, pour bosser gratos, les réfugiés sont les bienvenus...

  • Berthe A.
    18/11/2018 06:38

    Si ça arrange tout le monde...

  • Jessica C.
    18/11/2018 01:25

    snif

  • Marie D.
    17/11/2018 09:14

    mdrrr

  • Annelaure B.
    17/11/2018 08:18

    , voila😡

  • Maha E.
    16/11/2018 20:30

    Satya Astier

  • Colleen B.
    16/11/2018 19:09

    euh on va arrêter d’acheter des tomates hein ?

  • Pierre P.
    16/11/2018 17:27

    "BELLES" les tomates en plus il faut le dire vite...il faut acheter aux "producteurs locaux"...depuis le temps qu'on le répète !!!

  • Chantal W.
    16/11/2018 12:52

    De l interet d acheter local

  • Alessandro L.
    16/11/2018 10:29

    Pffff mais ferme ta gueule binoclard, qu est ce que tu connais de là bas ? Nos parents ont travaillé dans les mêmes conditions et ne se plaignaient pas. Cela fait 40 ans que les saisonniers viennent pour la cueillette, ça n a jamais dérangé personne. Et puis les tomates se cueillent en août, dommage mais c est la saison où il fait 40 degrés, faut faire quoi ? Et puis ils paient leur loyer et leur électricité ???? Wouah la nouvelle, c est vrai que nous vivons à l œil on ne paie rien de tout ça. Non mais faut arrêter, allez vivre la bas avant de parler, les italiens de 70 ans vivent pour la plupart avec moins de 10 euros par jour, pendant que l Europe verse 35 euros par jour et par migrant. Nos parents, immigrés dans les années 1960 comment vivaient ils ? Et croyez moi, eux en on ramassé des tomates en plein soleil!!

  • Monique L.
    16/11/2018 10:17

    1) je cultive moi même mes tomates 2) je n'en mange que l'été et pas hors saison et si les consommateurs en faisaient autant pas d'acheteur pas de vendeur et pas de cultures exploitées par la mafia.

  • Simon O.
    16/11/2018 06:54

    fucking world

  • Maïté L.
    16/11/2018 03:29

    Cool !! Avec un reportage comme ça ils lâcherons un peu la grappe aux espagnols ! :) :)