Céline Lazorthes - Monsieur le Président, j'ai un message pour vous

"Monsieur le Président, je voudrais vous parler des femmes entrepreneures." Elle veut réduire les inégalités de financement entre hommes et femmes entrepreneurs. Fondatrice de Leetchi et co-fondatrice de Sista, Céline Lazorthes a un message pour Emmanuel Macron.

Égalité dans l’entrepreneuriat : la fondatrice de Leetchi, Céline Lazorthes s’adresse à Emmanuel Macron

Aujourd’hui en France, une femme entrepreneure a 30 % de chance en moins de lever de l’argent qu’un homme entrepreneur, auprès des plus grands fonds d’investissement. Céline Lazorthes, fondatrice de Leetchi et co-fondatrice de Sista, adresse un message fort à Emmanuel Macron à propos de l’égalité dans l’entrepreneuriat : “J’ai un nouveau défi et j’aimerai que vous le souteniez.”

Selon Céline Lazorthes, plus il y a de femmes “partners” au sein des fonds d’investissement, plus il y a d’entreprises créées par des femmes qui sont financées. Actuellement, seulement 14 % des “partners” sont des femmes, tandis que la moitié des fonds d’investissement français n’ont pas du tout de femmes “partners”. Lorsqu’elle s’est lancée dans son aventure entrepreneuriale, Céline Lazorthes confie avoir eu sentiment d’être “un peu mise de côté” si elle était avec un collègue masculin. Pour Céline Lazorthes, les hommes entrepreneurs sont mis dans une attitude de héros, tandis que les femmes entrepreneures sont, à contrario, mises dans une attitude de défiance.

“L’ambition se conjugue au masculin et également au féminin”

Récemment, le collectif de Céline Lazorthes a travaillé en collaboration avec le Conseil national du numérique pour créer une charte : la charte Sista. Signée par 56 fonds d’investissement français, la charte Sista engage les fonds d’investissement à favoriser la mixité dans les entreprises qu’ils financent. “Moi j’ai un nouveau défi et j’aimerai que vous le souteniez”, s’adresse Céline Lazorthes au président français. Céline Lazorthes est convaincue qu’il n’y a pas de “gène” dans l’entrepreneuriat : “on peut changer son regard”. Ainsi, l’objectif de Céline Lazorthes est de réduire les inégalités. Hommes, femmes, jeunes, vieux, issus des lettres, des sciences ou de l’artisanat : “Bref, que ce soit vraiment le reflet de la société française”, explique Céline Lazorthes. En effet, selon la fondatrice de Leetchi, “l’entrepreneuriat est le plus bel ascenseur social”. Pour Céline Lazorthes, l’entrepreneuriat devrait être accessible à tous.

avatar
Brut.