retour

Céline Lazorthes - Monsieur le Président, j'ai un message pour vous

"Monsieur le Président, je voudrais vous parler des femmes entrepreneures." Elle veut réduire les inégalités de financement entre hommes et femmes entrepreneurs. Fondatrice de Leetchi et co-fondatrice de Sista, Céline Lazorthes a un message pour Emmanuel Macron.

Égalité dans l’entrepreneuriat : la fondatrice de Leetchi, Céline Lazorthes s’adresse à Emmanuel Macron

Aujourd’hui en France, une femme entrepreneure a 30 % de chance en moins de lever de l’argent qu’un homme entrepreneur, auprès des plus grands fonds d’investissement. Céline Lazorthes, fondatrice de Leetchi et co-fondatrice de Sista, adresse un message fort à Emmanuel Macron à propos de l’égalité dans l’entrepreneuriat : “J’ai un nouveau défi et j’aimerai que vous le souteniez.”

Selon Céline Lazorthes, plus il y a de femmes “partners” au sein des fonds d’investissement, plus il y a d’entreprises créées par des femmes qui sont financées. Actuellement, seulement 14 % des “partners” sont des femmes, tandis que la moitié des fonds d’investissement français n’ont pas du tout de femmes “partners”. Lorsqu’elle s’est lancée dans son aventure entrepreneuriale, Céline Lazorthes confie avoir eu sentiment d’être “un peu mise de côté” si elle était avec un collègue masculin. Pour Céline Lazorthes, les hommes entrepreneurs sont mis dans une attitude de héros, tandis que les femmes entrepreneures sont, à contrario, mises dans une attitude de défiance.

“L’ambition se conjugue au masculin et également au féminin”

Récemment, le collectif de Céline Lazorthes a travaillé en collaboration avec le Conseil national du numérique pour créer une charte : la charte Sista. Signée par 56 fonds d’investissement français, la charte Sista engage les fonds d’investissement à favoriser la mixité dans les entreprises qu’ils financent. “Moi j’ai un nouveau défi et j’aimerai que vous le souteniez”, s’adresse Céline Lazorthes au président français. Céline Lazorthes est convaincue qu’il n’y a pas de “gène” dans l’entrepreneuriat : “on peut changer son regard”. Ainsi, l’objectif de Céline Lazorthes est de réduire les inégalités. Hommes, femmes, jeunes, vieux, issus des lettres, des sciences ou de l’artisanat : “Bref, que ce soit vraiment le reflet de la société française”, explique Céline Lazorthes. En effet, selon la fondatrice de Leetchi, “l’entrepreneuriat est le plus bel ascenseur social”. Pour Céline Lazorthes, l’entrepreneuriat devrait être accessible à tous.

05/11/2019 14:12mise à jour : 05/11/2019 14:12
  • 65.0k
  • 60

49 commentaires

  • K-ret K.
    7 jours

    Quelle casse couilles ! Monte ton entreprise aux Etats Unis cocotte !

  • Kanays K.
    7 jours

    T'as fait un choix de vie, un choix de carrière... Tu n'avais qu'à pas être une femme, il faut se prendre en main un peu aussi et arrêter de se plaindre !!!

  • Laurence Q.
    7 jours

    Et sinon, la cagnotte de Christophe Dettinger, tu comptes la rendre un jour????

  • Джереми Ш.
    7 jours

    Et qui est ce qui va s occuper des enfants? 🤔

  • Keops A.
    7 jours

    Parfois j'ai l'impression d'être sur une planète ou l'on mets tout les maux du monde sur la tête des hommes et qu'on ne donne jamais rien d'autres que des soucis aux femmes .. Pour moi il y a beaucoup d'utopie dans tout ça car j'arrive à voir des femmes entreprenantes, qui ont réussi qui ont même plus que leurs conjoint à la casa.. Est ce que le but c'est de nous culpabiliser ou de nous rendre indéfiniment cruel et machiste sans jamais montrer le bon côté des choses est ce que cest possible un jour de faire un article sur toutes les choses qui ont pu évolué ???

  • Merlock S.
    7 jours

    Chère Madame Leechi, on s'en branle de tes humeurs, vous avez montré de quoi vous êtes capable avec les cagnottes, boycott total de leechi et autres entreprises associées.

  • Aurore G.
    7 jours

    commentaire mysogine et bas du calbute dans 3...2....1 ... bravo à vous !!

  • Max V.
    7 jours

    Misandrie et mysoginie on encore de beaux jours devant elles ! Y'a pas de lois lorsqu'on est entrepreneur(re) ça dépend de se que l'on propose, l'offre et la demande n'a pas de sexe !!

  • Elo M.
    7 jours

    Jen ai raz le bol de toutes ces feministes ca commence a bien faire

  • Jérémy S.
    7 jours

    pourquoi il n'y pas pas assez de femmes là ou là ... en l'occurence la finance dans ce sujet ... peut être parce qu'elles n'en ont simplement pas envie, on ne va pas les forcer à le faire sous prétexte qu'il n'y a pas assez de femmes, se pose t-on la question pourquoi il n'y a pas assez de sages hommes ? non ...

  • Drajuin N.
    7 jours

    un jour la femme sera l'égal de l'homme, ce jour l'homme aura ranger son ego, et la société ne pourra que mieux s'en porter.

  • Coco S.
    7 jours

    https://youtu.be/xZB42I2JYX4 Fatiguant

  • Laurent J.
    7 jours

    sinon entrepreneuse est l'adjectif feminin de entrepreneur qui existe deja et sonne bien dans une phrase plutot que d'inventer entrepreneure......

  • Antoine S.
    7 jours

    Si ces commentaires là sont les plus pertinents, que doivent être les autres !

  • Arnaud R.
    7 jours

    Entreprendre en France... Pour au final payer jusqu'à 60 % de charges, taxes, impôts... 😂😂😂

  • Salim I.
    7 jours

    Bizarre je suis à mon compte depuis des années j’ai tout perdu pour rebondir et personne ne m’a aidé. Tant que t’es pas banckable tu n’as droit à rien...rien à voir avec le sexe.

  • Isabelle C.
    7 jours

    Elle parle à un convaincu et il en est très offusqué pour ce qui a pu d'ores et déjà se perpétrer à ce sujet ...

  • Pascal G.
    7 jours

    Moi je prèfere les femmes entrepreneuses...

  • Stéphanie G.
    7 jours

    ouai quand on voit comment ça c'est passé pour la cagnote de christophe detinger désolée mais cela m'a dégouté de ce type d'initiative par ce biais là ....des collabos

  • Nicolas D.
    7 jours

    L'état remonte les femmes contre les hommes est sa marche du 🔥 de dieux ! Bonsang ne tombe pas dans se piège morbide 🤮👍🎃 la société actuelle est malade cela s'appelle le capitalisme. Une société plus accès sur l'humain et non sur l'argent voilà se qu'il faudrait.