retour

Dans "Au nom de la terre", Edouard Bergeon raconte l'histoire de son père agriculteur

"Il y a un agriculteur chaque jour qui se donne la mort en France. Là, en 2019." Dans "Au nom de la terre", Guillaume Canet joue le rôle d’un agriculteur à bout, qui ira jusqu’au suicide. C’est l’histoire du père du réalisateur, Edouard Bergeon. Il raconte.

Le réalisateur Édouard Bergeon raconte la difficulté du métier de fermier dans “Au nom de la terre”

Dans "Au nom de la terre" , Guillaume Canet joue le rôle d’un agriculteur à bout, qui ira jusqu’au suicide. C’est l’histoire du père de Édouard Bergeond, le réalisateur. Il raconte.

Dans le nouveau film d'Édouard Bergeon, "Au nom de la terre", Guillaume Canet incarne le rôle d’un agriculteur à bout, qui ira jusqu’au suicide. "Au nom de la terre" retrace l’histoire du père d'Édouard Bergeon, le réalisateur. (là tu te répètes)

Édouard Bergeon explique la difficulté du métier de fermier : « Il n’y a que dans l’agriculture qu’on peut travailler à perte. » Le réalisateur explique que ses parents « arrivaient à peine à se dégager un SMIC » à cause des frais de prise en charge des 7 000 chevreaux et d’une dépendance face au marché.

En 1989, un incendie ravage la ferme du père d'Édouard Bergeon. Il n’est pas assuré contre les pertes d’exploitation et perd 300 000 francs. Il reconstruit les bâtiments perdus et continue de faire grandir la ferme dans l’espoir de pouvoir rembourser les emprunts.

En 1997, le père d'Édouard Bergeons doit faire face à un second incendie qui détruit l’intégralité de la ferme. « Là, ont commencé plus de deux ans d’une descente jusqu’aux enfers, une dépression dont il n’a pas pu se relever » explique le réalisateur.

En 2019, un agriculteur par jour se donne la mort en France, informe Édouard Bergeon. Le réalisateur ajoute que la situation est pire aujourd’hui : « Un tiers des agriculteurs vit avec moins de 350 euros par mois ». À travers ses films et documentaires, Édouard Bergeon espère faire prendre conscience qu’il n’y a « pas de pays sans paysans »

16/09/2019 06:57mise à jour : 17/09/2019 14:43
  • 6.6m
  • 3.5k

2146 commentaires

  • Brut
    16/09/2019 06:56

    "Au nom de la terre", le film d’Edouard Bergeon au cinéma le 25 septembre : https://www.youtube.com/watch?v=ag55rX3INrk

  • Evelyne L.
    16/09/2019 07:11

    un suicidé par jour

  • Charlotte G.
    16/09/2019 07:12

    canet dans le Poitou !

  • Marine M.
    16/09/2019 07:12

    ✨🎥

  • Eliane B.
    16/09/2019 07:13

    J'ai hâte d'aller voir ce film qui malheureusement vrai hélas 😥

  • Yannick, C.
    16/09/2019 07:13

    Ah ben d’accord vous racontez la fin du film on sait qu’il va mourrir maintenant ben bravo le spoil c’est comme si on disait qu’Iron Man il meurt avant même le début d’un film ça gâche un peu le suspense après on sait pas comment il se suicide c’est vrai donc ça laisse un peu de place à la surprise mais bon il faut pas trop en dévoiler sinon ça va faire l’effet inverse les gens ils iront voir un autre film

  • Geoffrey D.
    16/09/2019 07:14

    Quand on voit le respect octroyé a ces gens qui nous font manger et bien vivre… J'ai honte de notre civilisation….Je ne sais pas où tous ces gens vont chercher leur courage ...

  • Pascale B.
    16/09/2019 07:14

    Guillaume Canet merci de mettre en avant cette réalité

  • Christelle L.
    16/09/2019 07:14

    L'agriculture une des bases fondamentales de la vie...

  • Bob T.
    16/09/2019 07:15

    Triste mais vrai.

  • Marion F.
    16/09/2019 07:16

    J'arrive pas à avoir de compassion pour les gens qui continuent à exploiter les à animaux franchement. Passer à céréalier ne doit pas être toujours évident mais au moins ça paye mieux :)

  • Armelle D.
    16/09/2019 07:16

    Moi je comprends rien.... ça fait des années que ça dure qu ils les cassent tous à petit feu ... un suicide par jour mais c est dantesque comme chiffe bordel... quand est ce qu on s unit tous ... et qu on dit basta ????? Quand il sera trop tard ????

  • Beauventre D.
    16/09/2019 07:17

    J’ai rien contre les agriculteurs mais qu’elle idée d’aller faire un métier ou tu sais déjà que c’est perdu d’avance.. ils savent tous à quoi s’attendre mais décide de continuer quand même..

  • Isabelle M.
    16/09/2019 07:18

    J'ai même plus de compassion.

  • Wayne J.
    16/09/2019 07:18

    Plus de 200 SDF mort en france depuis le début de l'année, en moyenne des personnes de 50 ans et personne n'en parle ...

  • Robin P.
    16/09/2019 07:18

    il a pris cher Guigui

  • Martine C.
    16/09/2019 07:19

    Aller voir le film c'est une histoire vrais je suis pour les agriculteurs aidons les qu'ils ce suicides sa ne peu pas continuer achetons leurs produits

  • Carole K.
    16/09/2019 07:19

    Vous avez raison dans votre discours il faut revenir aux circuits courts qui ont été détruits par les coopératives et les grands groupes dans les années 80 .

  • Joelle D.
    16/09/2019 07:19

    ah!!!! je me demandais pourquoi tout a coup Guillaume Canet s interressait au sort des agriculteurs...je comprends mieux!!!

  • Carlos S.
    16/09/2019 07:20

    Encore un temoignage de merde sur le pauvre eleveur qui se suicide...je pense surtout aux centaines et centaines de chevreaux assassinés par ce fumier...le KARMA...ça tourne.