retour

De plus en plus d'étudiants, de moins en moins de place en master

"C'est une manière de nous jeter à la poubelle". De plus en plus d'étudiants français en recherche de Master se retrouvent sur le carreau. C'est le cas de Ninon, licenciée en psychologie. Elle raconte.

04/08/2017 00:00
  • 375.2k
  • 948

592 commentaires

  • Jean P.
    26/03/2018 20:15

    Voilà pourquoi la sélection post bac a la faculté n’est pas une mauvaise chose

  • Inès A.
    29/09/2017 16:33

    la meuf a 10 et s'étonne de se faire recaler

  • Judith N.
    28/09/2017 22:13

    felicitation pour ton affectation ♥️♥️♥️

  • Fany F.
    05/09/2017 11:54

    lisez les commentaires j'ai envie de pleurer et sauter du balcon

  • Laura P.
    22/08/2017 10:59

    Pour 99% des commentaires vous me faite GERBER ! il faut sortir de son monde de paillettes, les études sont compliquées, on peut très bien ne pas être une pointure sur le plan de l'apprentissage "par cœur" qui est le fonctionnement UNIQUE de notation en licence mais être très bon sur le plan de l'écoute, de l'analyse, de l'empathie... Je préfère avoir en tête que mon psy a une bonne capacité d'écoute et d'analyse que de savoir qu'il est une machine sans empathie mais néanmoins capable de me ressortir ses cours sur le bout des doigts. ENCORE une fois on part sur une question de notation et non de capacités...

  • Baudouin d.
    13/08/2017 11:13

    En France, c'est terrible. En Belgique, un sixième de nos étudiants en médecine sont français. C'est à tel point que la communauté française a dû instaurer des quotas d'étrangers dans les universités Belges pour permettre aux Belges d'avoir accès aux études. La solution ne serait-elle pas de développer les filières virtuelles?

  • Marie C.
    10/08/2017 20:40

    , même pas ils essayeront de nous jeter à la poubelle nous ! 😒😛

  • Océe B.
    10/08/2017 05:47

    😔😲😠

  • Aloïse D.
    08/08/2017 15:00

    Je pense que certains ne prennent en compte qu'une partie du témoignage de cette jeune femme. Le problème est beaucoup plus conséquent que le fait qu'elle ait un dossier médiocre. La réforme est nationale, les places limitées et je peux vous assurer que de très bons dossiers sont passés à la trappe. L'université d'où je viens ne sélectionnait que 20 étudiants par master, la promotion de L3 était d'environ 300 étudiants, au delà des candidatures des étudiants de cette promotion, l'université a reçu des dossiers de la France entière. Les critères de sélections n'ont pas été énoncés, on sait à présent que cela se jouent seulement sur une moyenne générale, et la différence entre une majorité des étudiants se fait au centième près il faut le savoir. Ce qui est assez paradoxal c'est que des filières universitaires ont fait du tirage au sort afin de sélectionner leurs futurs étudiants en Licence 1. Donc le problème est bien au delà d'un dossier trop faible comme cette étudiante, c'est une erreur de la part du gouvernement. Et si la première préoccupation était le taux de chômage, et bien il va être servi notre président car à mon avis ces jeunes sont les chômeurs de demain !

  • Maxi M.
    08/08/2017 10:53

    Mdr fallait arreter de faire la fete et avoir 14 15 cest tout. Mdr comment a la fin elle dit quelle a eu 10 11, normal ils te prennent pas, les master ca vient pas en claquant des doigts. Et si tattend une aide du gouvernement tu peux attendre longtemps. Faut se debrouiller toute seule ma petite lucette

  • Lorys H.
    08/08/2017 10:16

    a quand les videos: Pourquoi on me laisse en prepa en etant moyen si l'X me prend pas 😂

  • Aristide V.
    08/08/2017 08:58

    , qu as tu à répondre à Ninon ?

  • Solène T.
    07/08/2017 18:17

    😱

  • Marie B.
    07/08/2017 16:40

    Et toi Nibard tu t'en sors nickel ! ebs

  • Rémy B.
    07/08/2017 13:49

    Et voilà ! Vous pouvez dire merci aux libéraux ! (Et aux corpos, FAGE et cie qui s'abstiennent dans vos CA)

  • Guenièvre G.
    07/08/2017 11:01

    je suis contente de ne pas être née après les années 90...

  • Adèle R.
    07/08/2017 10:58

    etc coucouuuuuuuu vous

  • Jean-Baptiste B.
    07/08/2017 09:50

    ehehe

  • Thibault D.
    07/08/2017 09:45

    Pauvres universités Françaises. D'un coté les filières sélectives avec la plupart des moyens concentrés et de l'autre les fac avec amphithéâtres bondés, taux d'échec record en licence et faible débouché à la sortie... Tout ça car certains n'ont pas le courage de restaurer une sélection de "bon sens". Quel gâchis !

  • Cristylao T.
    07/08/2017 09:40

    Pas facile la vie d'étudiant! Mais je pense que cette filière est trop saturée, donc entre le rêve et la réalité, les étudiants doivent vraiment poser le pour et le contre avant de se lancer dans une filière précise. De nos jours, on ne peut plus trop se permettre de vouloir vivre ses rêves ou ses fortes convictions. Il y en a qui réussissent, mais le taux est très faible. De plus, je ne suis pas sûre qu'il y ait beaucoup de débouché dans ce domaine. Et là vu que son niveau est moyen, et qu'elle savait que ce serait dur, elle aurait peut-être dû bosser plus pour être sûre d'être sélectionnée par les universités. En tout cas, je lui souhaite bien du courage et de la chance car elle va en avoir besoin.

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.