Débats de l’entre-deux-tours : les répliques cultes

“Vous n’avez pas, Monsieur Mitterrand, le monopole du cœur". Retour sur les moments cultes des précédents débats de l’entre-deux-tours.

“Moi, Président de la République, je ne traiterai pas mon premier ministre de collaborateur.”

“Vous n’avez pas, Monsieur Mitterrand, le monopole du cœur". En 1974, la France assiste au tout premier débat qui affronte les deux candidats à la présidentielle dans l’entre-deux-tours.

Valéry Giscard d’Estaing, François Hollande, Lionel Jospin… Retour sur les citations et les échanges qui sont depuis devenus cultes.

“Ce que vous proposez, comme d’habitude, c’est de la poudre de perlimpinpin”, a déclaré le candidat LREM, Emmanuel Macron, à la candidate FN, Marine Le Pen, lors du débat de 2017.

Lors du débat de l’entre-deux-tours entre le président sortant Emmanuel Macron et la candidate RN, Marine Le Pen, les deux candidats ont échangé sur l’âge de la retraite.

“Il vaut mieux 5 ans avec Jospin que 7 ans avec Jacques Chirac.”

En 1988, Jacques Chirac, qui est alors premier ministre de l’époque, et qui se présente pour la première fois à la présidentielle, déclare au président sortant François Mitterrand, lors du débat de l’entre-deux-tours : “Vous me permettrez donc de vous appeler Monsieur Mitterrand.

Mais vous avez tout à fait raison, monsieur le Premier ministre”.

En 2007, Ségolène Royal répondait à Nicolas Sarkozy qui lui demandait de se calmer : “Je ne me calmerai pas !”. Ce à quoi le candidat lui a répondu : “Pour être Président de la République il faut être calme !”.

“Les Françaises et les Français qui ont voté pour vous, comme pour Monsieur Dupont-Aignan, je les ai toujours respectés”. Revivez le moment le plus marquant du débat entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen en 2017.

avatar
Brut.