retour

Deliveroo identifie t-il les grévistes ? Face-à-face tendu dans Cash Investigation

"Est-ce que vous trouvez que c'est normal, d'établir des listes, et ensuite de faire une liste noire des grévistes ?" Face-à-face tendu entre Elise Lucet et le responsable de la communication de Deliveroo. Un reportage à suivre ce soir dans CASH Investigation sur France 2. Images : Premières Lignes

Cash Investigation dénonce la liste noire de grévistes réalisée par Deliveroo

Le numéro de Cash Investigation diffusé le mardi 24 septembre, consacré aux dérives du capitalisme numérique, révèle l’existence d’une liste noire des grévistes réalisée par Deliveroo. Elise Lucet fait face sans retenue au responsable communication chez Deliveroo. Voici comment s’est déroulé ce face-à-face.

Dans le numéro diffusé le 24 septembre, Cash Investigation met la lumière sur les dérives du capitalisme numérique, dont celle de l’entreprise de livraison de repas à domicile : Deliveroo.

Durant une interview tendue, Elise Lucet confronte Louis Lepioufle, le responsable communication chez Deliveroo, à l’identification des livreurs ayant manifesté contre une baisse de tarif et à la constitution d’une liste noire des grévistes.

La journaliste révèle les méthodes adoptées par Deliveroo afin de créer cette « liste noire ». Des mails internes entre responsables de Deliveroo démontrent que l’entreprise a utilisé son système de géolocalisation afin d'identifier les manifestants.

"Est-ce que vous trouvez que c'est normal, d'établir des listes, et ensuite de faire une liste noire des grévistes ? », demande Elise Lucet.

Le responsable communication chez Deliveroo semble déconcerté et ne commente sur aucunes des preuves présentées par Elise Lucet : « je ne connais pas personnellement ce document » répète-t-il.

Suite à l’interview, Deliveroo a indiqué à Cash Investigation qu’elle a cherché à identifier les personnes ayant pu « commettre des vols et des dommages lors des manifestations » afin d’aider la police à mener son enquête.

Ce n’est pas la première fois que Deliveroo fait l’objet de scandales. En septembre 2017, la femme politique franco-chilienne Raquel Garrido dénonce les mauvaises conditions de travail des livreurs à vélo.

24/09/2019 18:27
  • 7.7m
  • 10.2k

4106 commentaires

  • Mireille G.
    2 jours

    Devenez autoentrepreneur Vous serez libre 🤣🤣🤣 De ne pas avoir de couverture sociale De travailler ds n importe quelles conditions pour même pas le smic Pour des sociétés qui font de ces nouveaux emplois de l esclavage Bien sur depuis le début C est clair que C est une façon de ne respecter aucuns des acquis sociaux

  • Yann M.
    2 jours

    J adore cette femme elle a des couilles merci 🥰

  • Gaëtan M.
    5 jours

    Petit coulis de merde le long de la cuisse en approche 😂😂😂

  • Estelle D.
    5 jours

    Sachant qu’ils font bosser des personnes en situation précaire qu’ils obligent à d’immatriculer aux régime de la micro entreprise pour ne pas avoir à payer de charges salariales !!!!

  • Jahir L.
    5 jours

    chaud !

  • Florian H.
    6 jours

    Tous les mêmes c'est patrons sans couilles

  • Valentin R.
    6 jours

    regarde comme elle le massacre 🤣🤣🤣

  • Pozitronik F.
    6 jours

    Mange merde

  • Moun L.
    6 jours

    C est un robot !!! Mdr

  • Lionel B.
    7 jours

    Louis heureusement que ta conne de secrétaire ta sauver. Sale pourris !

  • Lionel B.
    7 jours

    Menteur !

  • Heimana D.
    21/09/2020 05:03

    Le mec se retient de chier dans sont froque mdr

  • Graziella C.
    20/09/2020 07:19

    Pris la main dans le sac, il nie !! 🤮

  • Valentin Z.
    19/09/2020 20:48

    Putain j’ai crue que c’était broute au début mdrr

  • David V.
    16/09/2020 20:32

    Faudrait la cuisiner de la même manière sur son salaire

  • Jeremy P.
    16/09/2020 18:26

    On appelle cela une fils de puteries 😂😂

  • Nini O.
    16/09/2020 11:15

    Des menteurs à tous les niveaux, des hypocrites qui n assument pas leur attitude et qui en plus rejettent sur Cash Ingestigation leur mensonge. ...et aussi des lâches. ....que de pourris sur cette terre....Bravo à Élise Lucet qui essaye de démontrer, par comparaison à tout ces journalistes bidons, ce qui se passe dans le monde. ......un journaliste d investigations difficile à vivre. ....respect Madame. ....

  • Brown E.
    16/09/2020 07:33

    Non mais je rêve Ça veut dire quoi aider la police dans leurs enquêtes?! Et le secret professionnel on en est où?! C’est des entreprises voyous qui nous exploitent c’est tout. J’aime quand je vois des chefs d’entreprises qui se font humilier par la presse d’investigation c’est réjouissant.

  • Alexandre P.
    15/09/2020 16:57

    comment mettre mal à l’aise une personne ...

  • Jérémy D.
    15/09/2020 15:18

    , regarde

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.